•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves Lévesque devant la Commission municipale pour ses allocations de départ

Le maire de Trois-Rivères, Yves LévesqueYves Lévesque

Le maire de Trois-Rivères, Yves Lévesque (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien maire Yves Lévesque était à Québec mardi pour participer à une audience de la Commission municipale du Québec (CMQ). Il devait justifier les raisons qui l'ont poussé à quitter la mairie de Trois-Rivières le 27 décembre dernier pour toucher ses allocations de transition et de départ qui totalisent 242 573,15 $.

La juge Sandra Bilodeau devra ensuite déterminer s’il a droit ou non à ces allocations.

Le maire démissionnaire s’est présenté à l’audience en compagnie de son avocat Me Claude A. Roy dont il assume lui-même les honoraires.

Yves Lévesque était visiblement contrarié par la présence de Radio-Canada à l’audience qui était pourtant publique. Une ordonnance de confidentialité nous interdit toutefois d’en dévoiler le contenu.

Le médecin traitant d'Yves Lévesque a témoigné mardi matin devant la juge.

L'ex-maire devait lui aussi témoigner, mais il s’est désisté en constatant la présence de l'équipe de Radio-Canada.

En octobre, Yves Lévesque a annoncé qu’il se retirait de ses fonctions, en raison d’un arrêt de travail conseillé par son médecin.

Environ deux mois et demi plus tard, le 21 décembre, il remettait sa démission. Sa décision avait été rendue publique le 27 décembre.

Depuis la fin 2015, la loi québécoise ne permet plus aux élus qui quittent en cours de mandat de toucher ces allocations, sauf s’ils quittent en raison de graves problèmes de santé pour eux-mêmes ou des proches.

La décision ne sera pas prise sur le banc. Il faudra patienter avant de connaître la décision de la Commission municipale du Québec.

D’après les informations d’Amélie Desmarais

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale