•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Aubin : un pas de plus vers la mairie?

Robert Aubin au micro devant des drapeaux provinciaux

Le porte-parole du NPD en matière de Francophonie et de Transport, Robert Aubin

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

Le député Robert Aubin a quitté la présidence du caucus néo-démocrate québécois qu'il occupait depuis 2012, alors qu'il doit faire savoir cette semaine s'il se présentera comme candidat à la mairie de Trois-Rivières.

Le nom de Robert Aubin circule depuis la démission d'Yves Lévesque en décembre.

Le député néo-démocrate n'a jamais fermé la porte à la possibilité de briguer le poste de maire.

Le parti n'a pas été en mesure de confirmer si Robert Aubin avait bel et bien choisi de se lancer dans la course à la mairie de Trois-Rivières.

Un attaché de presse a indiqué que le député ne serait pas disponible pour une entrevue avant mercredi après-midi.

Selon le NPD, le député de Trois-Rivières aurait choisi de ne pas se présenter à la présidence du caucus québécois pour se concentrer sur l'offre des néo-démocrates en prévision de la prochaine campagne électorale.

La présidence du caucus québécois du NPD est choisie chaque année par les députés. Le député de Trois-Rivières, Robert Aubin, avait été élu à sept reprises. C'est la députée de Saint-Hyacinthe--Bagot, Brigitte Sansoucy, qui le remplace à la présidence.

Sur les 15 députés néo-démocrates du Québec, huit comptent se présenter pour le scrutin d'octobre 2019. Deux, soit Romeo Saganash et Hélène Laverdière, ont indiqué qu'ils ne se présenteraient pas et les cinq autres sont toujours en réflexion.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale