•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle association pour les étudiants de l'Université d'Ottawa

Un lampadaire en premier plan devant le pavillon Tabaret de l'Université d'Ottawa

Le pavillon Tabaret de l'Université d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les étudiants de l'Université d'Ottawa ont voté en faveur de la création d'une nouvelle association étudiante, lundi.

Quelque 5600 votes ont été enregistrés à la fermeture du scrutin, à 20 h, lundi soir.

Le Syndicat étudiant de l'Université d'Ottawa (SÉUO) a reçu l'aval de 4205 étudiants, alors que la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa (FÉUO) a reçu 1423 voix.

On est très contents. On a vu que beaucoup d’étudiants ont voulu un changement systémique, a mentionné Francesco Caruso, coordonnateur des communications du Syndicat Étudiant de l’Université d’Ottawa. Il reconnaît toutefois que beaucoup de travail reste à faire pour assurer le transfert de service.

Le taux de participation à cette consultation a été faible. Sur 33 684 votants enregistrés, seulement 5628 se sont exprimés, selon les résultats publiés lundi, en soirée. D'ailleurs, une vingtaine de votes blancs ont été comptés.

Même si le taux de participation à cette consultation était faible, il représentait une augmentation par rapport aux consultations passées, selon M. Caruso.

Des élections seront tenues au cours des prochaines semaines pour pourvoir les postes du conseil d’administration et de l’exécutif du nouveau syndicat. On va aussi entamer le processus de transfert des services de la FÉUO vers le SÉUO, a expliqué M. Caruso.

« La démocratie en action »

Malgré le faible taux de participation, le vice-recteur aux affaires académiques de l'Université d'Ottawa a considéré le vote comme une illustration de la démocratie en action.

David Graham a indiqué que le SÉUO doit maintenant présenter des candidatures à la direction de l’association. Des élections générales devraient avoir lieu dans les prochaines semaines, a-t-il précisé par voie de communiqué.

La bonne gouvernance, la transparence et la saine gestion des finances devront être au coeur des priorités de l'association selon M. Graham.

Il reviendra à la nouvelle association étudiante de déterminer quels services offrir; elle sera d’ailleurs responsable de faire approuver chacun d’eux par la population étudiante au premier cycle

David Graham, le vice-recteur aux affaires académiques de l'Université d'Ottawa

Enquête policière

En août 2018, le journal étudiant de langue française de l'institution, La Rotonde, a rapporté que la police d'Ottawa enquêtait sur des membres de la FÉUO pour avoir détourné des fonds étudiants à des fins personnelles.

En réponse à ces allégations, l'Université d'Ottawa a suspendu les transferts monétaires à la FÉUO, tout en promettant de couvrir certaines factures au nom de la fédération, dont le laissez-passer de transport en commun U-Pass, qui fait l’objet d’une entente distincte avec la Ville d’Ottawa.

Par ailleurs, une entente intérimaire était intervenue entre l'Université d'Ottawa et la FÉUO le 12 décembre dernier permettant à cette association de continuer de rendre des services aux étudiants de premier cycle jusqu'au 30 avril 2019.

Ottawa-Gatineau

Éducation