•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Heures supplémentaire des infirmières : Vitalité corrige ses chiffres

Des infirmiers transportent une civière.
Le réseau de santé Vitalité a envoyé des données erronées sur le nombre d'heures supplémentaires des infirmières le 1er février. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Radio-Canada révélait la semaine dernière l'importante augmentation des heures supplémentaires des infirmières au Nouveau-Brunswick. Cinq jours après la publication de ces données et des demandes répétées d'entrevue de Radio-Canada, le Réseau de santé Vitalité a envoyé un correctif.

Selon les chiffres envoyés le 1er février par Vitalité, les infirmières du Nouveau-Brunswick avaient fait 26 % plus d’heures supplémentaires en 2017-2018 qu’en 2016-2017. Selon les nouveaux chiffres envoyés par Vitalité le 8 février, l’augmentation durant cette période est plutôt de 22 %.

Le nombre d’heures supplémentaires pour toutes les infirmières de la province est passé de 103 275 en 2016-2017 à 126 000 en 2017-2018.

Le Réseau est sincèrement désolé du partage de données erronées en lien avec le temps supplémentaire cumulé des infirmières et infirmiers à l’ensemble de nos établissements, a déclaré par écrit le porte-parole du réseau Vitalité, Thomas Lizotte. Les correctifs ont été faits aussitôt que l’erreur a été repérée.

Une différence marquée pour le CHR

La plus grande différence entre les chiffres donnés par Vitalité le 1er février et ceux corrigés du 8 février est celle des heures supplémentaires au Centre hospitalier Restigouche. Les données du 1er février révélaient une augmentation de 788 % des heures supplémentaires des infirmières, alors que ceux offerts le 8 février affichent une augmentation de seulement 1,9 %.

Ci-dessous, les chiffres corrigés de Vitalité, envoyés le 8 février.

Nouveau-Brunswick

Emploi