•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russie va se déconnecter d’Internet pour un test

Vue extérieure du Kremlin à Moscou.
Pendant ce test, tous les sites russes deviendront inaccessibles aux internautes se trouvant à l'extérieur de la Russie. Photo: Associated Press / Misha Japaridze

Internet sera temporairement coupé du reste du monde en Russie d'ici le 1er avril afin de préparer le pays à une éventuelle guerre numérique.

On ignore pour l’instant la date exacte et la durée du test. Tous les sites russes deviendront inaccessibles aux internautes à l’extérieur de la Russie pendant l’opération.

La Russie a adopté une loi l’an dernier obligeant les fournisseurs d’accès Internet à procéder à des modifications techniques de leur équipement. Ces changements doivent permettre au réseau Internet russe de continuer de fonctionner indépendamment du reste du monde advenant le cas où des puissances extérieures voudraient lui couper son accès.

La loi prévoit que la Russie puisse créer son propre système d’adressage web (DNS) en faisant passer toutes les communications de l’Internet russe par des serveurs contrôlés par le gouvernement. Le trafic Internet mondial doit normalement transiter par l’un des serveurs racines du DNS contrôlés par une douzaine d’organisations, dont aucune n’est située en Russie.

Les serveurs gouvernementaux russes pourront filtrer les communications afin de s’assurer que seules celles qui sont autorisées peuvent entrer et sortir de la Russie. Cela pourrait mener les autorités à établir un système de censure semblable à celui de la Chine, rapporte BBC News.

D’après l’agence de presse russe RosBiznesKonsalting (RBK), les entreprises de télécommunications du pays se disent en faveur de la nouvelle loi, mais ne s’entendent pas sur les changements techniques à apporter au réseau. Ces modifications vont, selon elles, causer d’importantes perturbations sur le réseau Internet russe.

Avec les informations de ZDNet, et BBC News

Internet

Techno