•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des négociations à Washington pour éviter une paralysie de l’État

Plan large du congrès américain
Le Capitole à Washington est le siège du Congrès. Photo: Reuters / Joshua Roberts
Reuters

Moins d'un mois après la plus longue paralysie du gouvernement de l'histoire des États-Unis, les négociations entre parlementaires républicains et démocrates visant à éviter une nouvelle fermeture de l'administration fédérale doivent reprendre lundi à Washington.

Les discussions portent sur le financement de la sécurité aux frontières. Elles ont échoué au cours du week-end en raison de désaccords sur la politique de détention des migrants à la frontière avec le Mexique, notamment sur le financement du nombre de lits dans les centres de rétention et sur le type de barrières physiques à mettre en place dans la zone frontalière.

Les parlementaires espèrent parvenir à un accord lundi afin de laisser aux deux chambres du Congrès le temps d’adopter le texte de loi et au président Donald Trump de le promulguer avant la date butoir de vendredi, à laquelle expire le financement alloué au département de la Sécurité intérieure et à plusieurs agences fédérales.

Après 35 jours de bras de fer avec la majorité démocrate de la Chambre des représentants, Donald Trump a accepté fin janvier de rouvrir jusqu’au 15 février les administrations paralysées en décembre sans obtenir les 5,7 milliards de dollars qu’il réclamait au Congrès pour construire un mur à la frontière du Mexique.

Les démocrates jugent ce mur inefficace, coûteux et immoral.

Les leaders du Congrès se sont donné jusqu’à vendredi pour parvenir à un accord de financement de la sécurité aux frontières.

Donald Trump, président des États-Unis

Politique américaine

International