•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SNC-Lavalin abaisse une fois de plus ses prévisions de bénéfices

Le siège social de SNC-Lavalin à Montréal.

Des problèmes entourant un projet minier de SNC-Lavalin en Amérique latine auront un impact sur les bénéfices de la firme d'ingénierie.

Photo : La Presse canadienne

La Presse canadienne

SNC-Lavalin prévient que ses bénéfices pour l'exercice 2018 seront encore plus faibles que ce qui avait été annoncé en janvier, en raison de problèmes entourant un projet minier non identifié en Amérique latine.

La firme d’ingénierie établie à Montréal a indiqué lundi qu’elle avait accepté de régler le différend avec son client par l’entremise d’un processus d’arbitrage accéléré.

Selon la multinationale, les problèmes entourant ce projet, qui se trouverait au Chili d’après les analystes, sont principalement attribuables à des conditions inattendues sur le site, à des mesures environnementales et de sécurité, ainsi qu’à la sous-performance des sous-traitants.

En raison de l’impact négatif du projet, la performance de sa division mines et métallurgie au quatrième trimestre pourrait être affectée négativement jusqu’à hauteur de 350 millions de dollars.

Ainsi, pour l’exercice 2018, SNC-Lavalin s’attend à ce que son bénéfice par action oscille dans une fourchette allant de 0,20 $ à 0,35 $ pour son secteur de l’ingénierie et de la construction. Pour l’entreprise dans son ensemble, le profit ajusté par action devrait varier entre 1,20 $ et 1,35 $.

En janvier, la firme prévoyait un profit par action entre 1,15 $ et 1,30 $ pour sa division de l’ingénierie et de la construction. Le profit ajusté par action devait varier de 2,15 $ à 2,30 $.

SNC-Lavalin doit dévoiler ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2018 le 22 février.

Entrevue avec Michel Nadeau, directeur général de l'Institut sur la gouvernance

Affaires

Économie