•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus du tiers des espèces d'insectes seraient menacées d'extinction

Un papillon noir et bleu sur une feuille.

Plusieurs espèces de lépidoptères sont grandement menacées d'extinction.

Photo : iStock / Adisak Mitrprayoon

Radio-Canada

La biodiversité des insectes est menacée partout dans le monde, si bien que 40 % des espèces pourraient rapidement disparaître, montre une analyse exhaustive de 73 études.

Selon le biologiste Francisco Sanchez-Bayo et ses collègues de l’Université de Sydney en Australie, cette grande disparition des insectes se produira au cours des prochaines décennies.

Dans les écosystèmes terrestres, les lépidoptères (papillons), les hyménoptères (abeilles, fourmis) et les coléoptères (scarabées, coccinelles) sont les plus en danger.

Dans les écosystèmes aquatiques, les odonates (libellules), les phryganes (papillons d’eau) et les éphémères (mannes) ont déjà perdu une proportion considérable de leurs espèces.

Deux fourmis coupe-feuille.

Des fourmis coupe-feuille.

Photo : iStock

Selon ces chercheurs, les abeilles, les fourmis et les coléoptères disparaissent huit fois plus rapidement que les mammifères, les oiseaux et les reptiles.

En outre, les chercheurs avertissent que certaines espèces, comme les mouches domestiques et les cafards, sont susceptibles de voir leurs populations exploser.

L’agriculture montrée du doigt

La perte d'habitat par la conversion de territoire à l'agriculture intensive est le principal facteur à l'origine de ce déclin.

Le principal facteur est la perte d'habitat, due aux pratiques agricoles, à l'urbanisation et à la déforestation.

Francisco Sanchez-Bayo

Les polluants agroalimentaires comme les pesticides et les fertilisants, les espèces envahissantes et le changement climatique en sont les autres causes.

La forêt amazonienne bordée par des terres déboisées préparées pour la plantation de soja

La forêt amazonienne bordée par des terres déboisées préparées pour la plantation de soja

Photo : Reuters / Paulo Whitaker

Les espèces d'insectes touchées comprennent non seulement celles qui occupent des niches écologiques particulières, mais aussi de nombreuses espèces communes et généralistes.

Des animaux essentiels

Les insectes constituent la vaste majorité des animaux qui vivent sur Terre et leur présence est essentielle à la survie de nombreuses autres espèces, y compris celle des humains.

  • Ils fournissent de la nourriture aux oiseaux, aux chauves-souris et aux petits mammifères.
  • Ils pollinisent environ 75 % des cultures dans le monde.
  • Ils reconstituent les sols et contrôlent le nombre d'organismes nuisibles.

Plusieurs études avaient montré dans les dernières années le déclin d’espèces en particulier, comme celui des abeilles.

Les présents travaux publiés dans le journal Biological Conservation (Nouvelle fenêtre) (en anglais) offrent un regard plus vaste, et montrent que pas moins du tiers des espèces d'insectes sont maintenant menacées.

Revoir les pratiques agricoles

Ces auteurs rappellent qu’il est urgent de repenser les pratiques agricoles actuelles pour renverser cette tendance. II faut, selon eux, réduire sérieusement l'utilisation des pesticides et les remplacer par des pratiques plus durables et écologiques. Des technologies d'assainissement efficaces des eaux polluées dans les milieux agricoles et urbains doivent aussi être rapidement mises en place, estime M. Sanchez-Bayo.

Entomologie

Science