•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Antonin se dote d'une politique de la famille et des aînés

Une aînée tient un bébé dans ses bras.
Saint-Antonin se dote d'une politique de la famille et des aînés Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Cette nouvelle politique comporte une vingtaine d'objectifs pour améliorer la qualité de vie des habitants de Saint-Antonin. Les grandes lignes du projet ont été dévoilées dimanche matin.

D'ici trois ans, la municipalité prévoit entre autres faciliter les déplacements à pieds, améliorer l'accès aux services municipaux et retenir les commerces de proximité.

Le renouvellement de cette politique s'inscrit dans un contexte de croissance démographique à Saint-Antonin, mentionne le maire Michel Nadeau. Il faut s’occuper de notre population, peu importe l’âge. La municipalité va s’impliquer pour que tout le monde suive la politique, dit-il.

Portrait de Statistiques Canada en 2016

  • Les 35 ans et moins représentent 42 % de la population ;
  • Les 65 ans et plus représentent 14,8 % de la population ;
  • Saint-Antonin est la 2e municipalité la plus populeuse de la MRC de Rivière-du-Loup ;
  • Il y a 4049 habitants ;
  • La population a augmenté de 7,1 % en 10 ans.

L'agente de développement rural pour la MRC de Rivière-du-Loup, Aline Jestin, souligne l'importance de la cohabitation intergénérationnelle. On veut contrer l’âgisme avec une formation dans les camps de jour pour créer une meilleure cohésion dans la municipalité, indique-t-elle.

Oui, attirer de nouvelles familles, mais aussi garder ces aînés proches de lieu où ils ont grandi, où ils se sentent bien.

Aline Jestin, agente de développement rural pour la MRC de Rivière-du-Loup

Selon Mme Jestin, les services de proximité sont indispensables au bon vieillissement de la population. Ce qui fait qu’on reste dans sa municipalité, c’est la présence de services de proximité et d’un tissu social très serré, ajoute-t-elle.

Dix personnes ont pris part au comité de pilotage pour la création de cette politique

Saint-Antonin a amorcée la démarche Municipalité amie des aînés en 2017 grâce à des subventions des ministères de la Famille et de la Santé et des Services sociaux.

D'après les informations de Jean-Louis Bordeleau

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale