•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seigneurie de la rivière Madeleine : Investissement Québec dit oui à la municipalité

La plage est même une propriété privée dans le secteur.

Même la plage est une propriété privée dans le secteur.

Photo : Radio-Canada

Michel-Félix Tremblay

Investissement Québec donne son aval au projet de halte touristique et culturelle « Bouger la mémoire » et cèdera une parcelle de terrain à la municipalité de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine.

Le maire Joël Côté a reçu la bonne nouvelle le 25 janvier dernier. La lettre mentionne qu'Investissement Québec est « favorable au transfert du terrain » sous certaines conditions, comme l'installation d'une clôture pour délimiter les deux propriétés.

La Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine est un cas inusité. Ce territoire a servi de club privé pour les dirigeants de la papetière Domtar pendant 50 ans avant d'être racheté en 2009 par la Société générale de financement (SGF), maintenant fusionnée à Investissement Québec. La plupart des résidents du secteur n'ont jamais posé le pied sur ce territoire, surveillé par des agents et dont les accès routiers sont cadenassés.

La pêche, la randonnée et même la navigation sur la rivière sont strictement interdites.

Des cadenas empêchent la circulation dans le territoire de la Seigneurie.

Des cadenas empêchent la circulation dans le territoire de la Seigneurie.

Photo : Radio-Canada

Un premier pas sur le territoire interdit

Le terrain cédé est situé en bord de mer, tout près des premières résidences du secteur de Rivière-Madeleine.

Le maire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, Joël Côté, est heureux du dénouement. Les travaux pourront s'amorcer dès ce printemps.

Cette ouverture d'Investissement Québec vient lier la population à ce territoire.

Joël Côté, maire de Sainte-Madeleine-de-la-rivière-Madeleine

Joël Côté voit ce transfert d'une parcelle de terrain comme un premier pas. Il estime que la Seigneurie doit devenir un levier de développement pour sa municipalité, l'une des plus dévitalisées au Québec.

Le maire a l'intention de multiplier les rencontres avec le gouvernement Legault à ce sujet, en 2019.

Les artistes Louis Couturier et Jacky Georges Lafargue, du Magasin Général de rivière Madeleine, travaillent sur un grand projet de sculpture, intitulé Bouger la mémoire. Il s'agit d'une structure faite des anciennes conduites de l'ancien moulin à papier, maintenant détruit, et dans laquelle le public sera invité à circuler.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme