•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est l'histoire d'un cerf qui entre dans un bar...

Photo d'un cerf qui marche devant un bar.
Le cerf à l'intérieur du resto-bar Atria Bar and Grill Photo: Atria Bar and Grill
Radio-Canada

Après un saut dans les bureaux d'une députée provinciale, un cerf a couru dimanche dans le centre-ville d'Oshawa, en banlieue de Toronto, avant de terminer son escapade en ville dans un bar.

Le tout a commencé en matinée, raconte la police, lorsqu'un groupe de cerfs a quitté le boisé Oshawa Creek Ravine en direction du centre-ville.

Deux ou trois d'entre eux ont ensuite causé du saccage dans le bureau de circonscription de la députée locale du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jennifer French. Après avoir fracassé une fenêtre, ils ont entre autres renversé des chaises et une plante.

J'ai un fauteuil confortable dans le coin de mon bureau et je pense qu'ils voulaient y passer un peu de temps, blague Mme French.

Photo de la fenêtre fracassée d'un bureau; des chaises sont renversées sur le plancher où il y a aussi des débris.Les cerfs sont passés par la fenêtre, sans attendre qu'on leur ouvre la porte. Photo : Twitter/Jennifer French

Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, les cerfs ont pris la poudre d'escampette et sont rentrés chez eux, à l'exception de l'un d'entre eux qui a poursuivi sa course folle dans les rues du centre-ville avant de sauter à travers la vitrine du resto-bar Atria Bar and Grill.

Il saute :

Et le voici à l'intérieur :

Ma mère pensait qu'elle allait lui faire peur et qu'il allait partir, mais c'est elle qui a eu peur et elle s'est cachée dans la cuisine, raconte Dino Iezzi, le propriétaire de l'établissement, qui n'était pas sur place dimanche.

Le cerf est resté là pendant quatre à cinq heures, ajoute-t-il.

Je ne sais pas s'il attendait l'heure du karaoké, lance le policier David McDougall.

Un vétérinaire et des employés du ministère des Richesses naturelles ont finalement injecté un tranquillisant à l'animal.

Le cerf avait subi des blessures mineures et a eu quelques points de suture, indique l'agent McDougall. Il a été amené dans un sanctuaire pour animaux, en attendant d'être relâché dans la nature.

De son côté, le bureau de circonscription de Mme French indique qu'il pourrait s'écouler deux jours avant que les lieux soient à nouveau accessibles au public, en raison des réparations à faire. Les résidents sont invités à joindre leur députée au téléphone ou par courriel.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Nature et animaux