•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide aux sinistrés de l'incendie de samedi matin sur la rue Toulouse à Longueuil

Entrevue avec Nathalie Thirion Armani, directrice générale de l'organisme Carrefour Mousseau, qui recueille des dons pour les sinistrés.
La Presse canadienne

La Ville de Longueuil met, à compter de lundi matin, le service téléphonique 311 à la disposition des personnes qui souhaiteraient faire un don pour venir en aide aux sinistrés de l'incendie meurtrier qui a détruit un immeuble d'appartements de la rue Toulouse, tôt samedi matin.

Le sinistre a coûté la vie à trois adultes d'une même famille, un homme, une femme et la mère de l'un d'eux. Un enfant de 11 ans qui était dans le même appartement, devenu orphelin, a eu la vie sauve en sautant du haut d'un balcon.

Le président de l'arrondissement du Vieux-Longueuil, Benoît L'Écuyer, invite les gens qui veulent fournir de l'aide aux sinistrés à contacter le 311 pour s'informer de la nature du soutien proposé. Déjà, les drapeaux de la Ville de Longueuil ont été mis en berne.

L'Office municipal d'habitation de Longueuil a fait savoir à des médias d'information qu'il aidera les sinistrés à trouver de nouveaux logements.

Entre-temps, la Croix-Rouge canadienne a porté secours à 13 familles, soit près de 40 personnes, dont 15 enfants. Plusieurs citoyens ont pris l'initiative d'apporter des objets de toutes sortes au Carrefour Mousseau, un organisme du boulevard des Ormeaux qui vient en aide aux démunis.

L'incendie d'une grande violence, qui aurait pris naissance dans la cuisine de l'un des appartements, a requis l'intervention de quelque 80 pompiers qui ont combattu le feu avec difficulté en raison des vents qui soufflaient fortement dans la nuit de samedi.

Onze personnes ayant subi des blessures ont été transportées à l'hôpital.

Grand Montréal

Justice et faits divers