•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Raôul Duguay soutient les comités de protection de l'esker Saint-Mathieu-Berry

Des gens réunis dans une salle
Raôul Duguay est le Porteur d'eau national des comités de Protection de l'esker de Saint-Mathieu-Berry. Photo: Radio-Canada / Piel Côté
Piel Côté

Les comités de citoyens pour la protection de l'esker Saint-Mathieu-Berry peuvent désormais compter sur un appui de taille dans leur combat pour imposer un Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) au projet minier de Sayona Québec à La Motte.

L'artiste abitibien Raôul Duguay va être le porteur d'eau national des comités pour la protection de l'esker.

La nouvelle a été dévoilée dimanche lors d'une rencontre à l'église de Saint-Mathieu d'Harricana.

Après Richard Desjardins qui a défendu becs et ongles la forêt boréale, c'est au tour de Raôul Duguay d'appuyer une cause environnementale.

Natif de Val-d'Or, l'artiste reconnu partout dans la province obtient donc un nouveau mandat, celui de porter la voix des défenseurs de l'esker partout à travers le Québec

Si ce projet n’est pas soumis au BAPE, on va s'en mordre les doigts et on va payer cher cette profanation.

Raôul Duguay
Des gens manifestent en hiverPlusieurs personnes ont manifesté à La Motte pour demander un Bape pour le projet de Sayona Québec. Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Dimanche matin, une cinquantaine de personnes ont participé à une manifestation aux abords de l'esker Saint-Mathieu-Berry près du lieu où doit être situé le projet de mine à ciel ouvert de Sayonna Québec.

L'objectif était de demander au gouvernement la tenue d'un BAPE.

Un homme tenant une pancarte.Kevin Lefebvre souhaite que le gouvernement entende la demande de la population de soumettre le projet de Sayona Québec au BAE. Photo : Radio-Canada / Piel Côté

L'organisateur de la protestation, Keven Lefebvre, affirme que le lieu choisi pour manifester est symbolique.

Pour nous c'est beaucoup de craintes. On exige un BAPE. On est vraiment ici qu'on a les pieds sur le terrain, on sait c'est où. On n'est pas au milieu de nulle part, on sait c'est où et on est conscient de ce que c'est, a-t-il dit.

Une maison mobile avec deux entrées et qui semble neuve. Le bureau de Sayona Québec est situé en plein coeur du village de La Motte. Photo : Gracieuseté - Serge Rouillier, directeur du développement durable de Sayona Québec

Le directeur du développement durable Serge Rouiller affirme que son entreprise tient à l'esker autant que les citoyens.

Il déplore aussi le fait que peu de citoyens viennent à la rencontre de Sayona Québec.

On a transféré le siège social de Sayona Québec à La Motte, dit-il. On est ouvert et on invite les gens à venir nous rencontrer, d'ailleurs on a invité les comités qui se sont formés à venir nous rencontrer, ce que jamais personne n'a fait.

Le nouveau ministre de l'Environnement Benoit Charette ne s'est pas encore prononcé sur la question.

Abitibi–Témiscamingue

Métaux et minerais