•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre Andrée Laforest se veut rassurante quant à la déclaration de revenus unique

Mme Laforest, au podium, est entourée de deux hommes. La ministre Guilbault se trouve derrière elle.
La députée de Chicoutimi Andrée Laforest Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, assure de protéger les emplois reliés au Centre de données fiscales de Jonquière, mais la député néodémocrate fédérale de Jonquière, Karine Trudel, a tout de même des doutes.

La mise en place d’une déclaration de revenus unique pour le fédéral et le provincial que propose le gouvernement Legault pourrait entraîner plusieurs pertes d’emploi, ce qui inquiète les fonctionnaires fédéraux dans la région.

Le Centre de données fiscales de Jonquière compte 1300 employés dont le quart sont temporaires.

Façade du Centre de données fiscalesCentre fiscal de Jonquière à Saguenay Photo : Radio-Canada

La députée de Chicoutimi promet que les emplois perdus vont demeurer dans la région.

J’ai toujours dit que j’allais tout faire pour garder les emplois ici en région. Il faut considérer que le rapport d’impôt unique, c’est bon pour tout le Québec. C’est très économique et je pense que la fiscalité du Québec, il faut y croire. Maintenant, c’est certain qu’avec tous les emplois que j’essaie d’amener avec les différents projets, quand on a dit qu’on allait ramener 5000 emplois en région dans notre promesse électorale, c’est certain que je vais essayer d’en avoir le plus possible dans ma région, explique Andrée Laforest.

Si le gouvernement caquiste estime que cette déclaration de revenus unique ferait épargner beaucoup au Québec, l’économie qu’elle permettrait de réaliser n’a pas été chiffrée pour l’instant.

Ne soyez pas inquiets, je vais être là et tous les emplois qu’on va perdre, on va aller les rechercher.

Andrée Laforest, députée de Chicoutimi

La proposition du gouvernement Legault a été votée à l'unanimité par les députés. Ce projet de loi pourrait toucher plus de 5000 emplois au Québec.

Karine Trudel moins convaincue

La députée de Jonquière, Karine Trudel, n'est pas du tout rassurée par les propos de la ministre. Elle estime que trop de policitiens prennent les emplois du Centre de données fiscales à la légère.

Ça ne se fait pas en criant ciseau un transfert comme ça du provincial au fédéral.

Karine Trudel, députée de Jonquière, NPD

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique provinciale