•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déclaré inéligible, Stephen Mandel fait appel à la justice

Le chef du Parti albertain, Stephen Mandel, porte des lunettes,une chemise et une veste devant des journalistes.
Le chef du Parti albertain, Stephen Mandel Photo: Radio-Canada / Scott Neufeld
Radio-Canada

Le chef du Parti albertain, Stephen Mandel, a demandé à la Cour du Banc de la Reine de s'interposer après la décision d'Élections Alberta de le déclarer inéligible aux prochaines élections provinciales.

Élections Alberta estime que le politicien n’a pas respecté les lois sur le financement électoral qui stipulent que son état financier aurait dû être reçu dans les délais impartis.

« Nous estimons qu’il s’agit d’une erreur, que la justice la corrigera et que nous pourrons continuer notre travail », a déclaré M. Mandel qui ne veut pas lâcher sa campagne.

Samedi, le candidat a expliqué qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il avait dépassé le délai avant d’avoir reçu une lettre à cet effet le 30 janvier d’Élections Alberta.

La lettre précise qu'il ne pourra pas se représenter à des élections provinciales avant 2023, lorsqu’il aura 79 ans.

Stephen Mandel est chef du Parti albertain depuis sa victoire au premier tour le 27 février 2018. Il a été maire d’Edmonton et ministre de la Santé dans le cabinet de Jim Prentice.

Alberta

Politique provinciale