•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement du programme Fruits et légumes du Nord pour les élèves de la région de Thunder Bay

Des élèves autour d'une table sont attentifs.
Des enfants de l'école publique Algonquin Avenue de Thunder Bay, en Ontario, participent à la préparation d'un frappé surprise aux fraises lors du lancement du programme Fruits et légumes du Nord, jeudi. Photo: Radio-Canada

Environ 15 000 enfants d'écoles élémentaires du nord-ouest de l'Ontario recevront des portions de produits frais comme des fruits et légumes deux fois par semaine. Les concombres, poivrons, melons et courges seront au menu grâce au programme « Fruits et légumes du Nord » lancé jeudi.

Le programme distribue des fruits et des légumes aux enfants de 87 écoles de Thunder Bay en plus d'écoles de la rive nord du lac Supérieur et dans de nombreuses Premières Nations, dans le nord de l'Ontario.

Cette initiative est un partenariat entre le Bureau de santé du district de Thunder Bay, sept conseils scolaires, l'Association des producteurs de fruits et de légumes de l'Ontario et le gouvernement provincial.

Ce que j'aime vraiment de ce programme, c'est qu'il favorise réellement une alimentation saine chez les enfants, dit la médecin hygiéniste du Bureau de santé du district de Thunder Bay, Janet DeMille.

C'est fantastique

C'est amusant, dit la Dre Janet DeMille en expliquant que les enfants peuvent essayer de nouveaux aliments et expérimenter différentes saveurs comme le frappé surprise à la fraise, qui comprend des baies, des bananes, du lait de soja et des courges crues râpées.

La boisson rose a été un succès avec Athena Willoughby, 13 ans.

Je trouve ça fantastique. Je ne peux même pas goûter la courge, mais si je sais qu'elle y est. En fin de compte, c'est plus santé que si la boisson avait été faite sans la courge, dit-elle.

Athena Willoughby est une fan du programme qui a débuté au mois de janvier et qui se poursuivra jusqu'en juin.

Une femme est debout et parle.Pour la médecin hygiéniste, Janet DeMille, l'objectif du programme est d'initier les enfants d'âge scolaire aux habitudes alimentaires saines. Photo : Radio-Canada

Enseigner une alimentation saine, prévenir les maladies

Je pense que ça aide beaucoup d'enfants qui ne peuvent pas apporter des collations saines à l'école, dit la Dre Janet DeMille.

Les objectifs du programme sont d'aider les enfants à adopter de saines habitudes alimentaires et, espérons-le, partager ces connaissances avec leurs familles.

Janet DeMille, médecin hygiéniste du Bureau de santé du district de Thunder Bay

Le programme sert aussi à essayer d'empêcher le développement de problèmes de santé chroniques, dit-elle.

Il ne s'agit pas seulement de manger leurs fruits ou leurs légumes, mais aussi à les découvrir. Les enfants rentrent chez eux enthousiastes et intéressés par les fruits et les légumes grâce à la manière dont ils sont présentés dans le cadre de ce programme. Les enfants sont alors plus susceptibles d'encourager leur famille à emboîter le pas en demandant à leurs parents d'acheter ceci ou de préparer cela, conclut Janet DeMille.

Avec les informations de CBC

Nord de l'Ontario

Alimentation