•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bâtiment abandonné revit grâce au sirop d’érable

Remorque d'un camion reculé dans la porte d'un bâtiment industriel.
12 millions de litres de sirop d'érable seront entreposés dans le « 1208 ». Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron
Radio-Canada

À Dégelis, l'entreprise Decacer met ces jours-ci la touche finale à la rénovation d'un bâtiment industriel de la rue Principale. L'édifice, que plusieurs connaissent dans le Témiscouata comme étant le 1208, était inoccupé depuis bon nombre d'années.

L'entreprise Décacer souhaite y entreposer plus de 12 millions de litres de sirop d'érable. Ce sirop sera par la suite transféré vers différentes usines de transformations.

De plus en plus à l'étroit dans son usine de transformation, située à quelques centaines de mètres de l'entrepôt, la direction de l'entreprise croit être en mesure de mieux répondre aux besoins des producteurs de la région.

Plan extérieur d'un bâtiment industriel dans une tempête de neige.Le « 1208 » fait peau neuve. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le but premier est d'avoir un plus grand espace d'entreposage pour accommoder le producteur qui a son sirop à livrer, le traiter pour qu'il soit inspecté rapidement [afin que les acériculteurs] reçoivent évidemment leur paiement le plus rapidement, explique le directeur général de Decacer, Elliot Levasseur.

Près d’une quinzaine d’emplois seront créés.

Projet d’envergure

De nombreux travaux ont été nécessaires. Le toit coulait à de nombreux endroits, notamment.

Depuis le mois de mai dernier, c'est 1,4 million de dollars qui ont été investis par l'entreprise et par différents paliers gouvernementaux.

Intérieur d'un grand bâtiment vide dont le toit est soutenu par des poutrelles d'acier. Un fil électrique traîne par terre.D'ici quelques mois, cet entrepôt vide sera rempli de réservoirs de sirop d'érable. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Partenaire dans ce dossier, la Corporation de développement économique de la région de la ville de Dégelis souhaite maintenant se concentrer sur l'agrandissement de son motel industriel. Les entreprises qui y sont présentes manquent de place.

On veut vraiment aller de l'avant pour mieux accompagner nos entrepreneurs.

Martin Rioux-Beaulieu, président de la Corporation de développement économique

Avec ce nouveau projet, la Ville de Dégelis espère profiter de son positionnement géographique pour attirer de nouvelles entreprises sur son territoire.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Bas-Saint-Laurent

Entrepreneuriat