•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Première Nation de la Saskatchewan est fière de son troupeau de bisons albertains

Des bisons marchent dans la neige dans un enclos du parc national Elk Island.
Des bisons marchent dans un enclos du parc national Elk Island. Photo: Parc national Elk Island

Un nouveau troupeau de bisons des plaines a été transféré du parc national Elk Island en Alberta vers des terres de la Première Nation de Flying Dust en Saskatchewan.

Les 31 bêtes qui broutent désormais des pâturages naturels sur 230 hectares ont été déplacées début février dans le cadre de la réintroduction de bisons de Parcs Canada.

Il s’agit notamment d'avoir une « souveraineté alimentaire » et de forger un lien plus fort avec le passé, explique Jeremy Norman, le chef de la Première Nation de Flying Dust.

La communauté en est fière, juste le fait qu'ils sont là.

Jeremy Norman, chef de la Première Nation de Flying Dust

« La communauté souhaitait des bisons, une source de nourriture saine », dit-il, en précisant que les bêtes ne seraient pas abattues pour leur viande avant que le troupeau n’ait au moins 80 bêtes, soit dans trois ans environ.

La viande pourrait aussi être vendue sur le marché.

Pendant des années, il y avait bien des bisons dans un ranch local, mais la différence est notable, dit M. Norman, car ils appartiennent maintenant à la Première Nation.

Saskatchewan

Animaux