•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre des Services aux Autochtones visitera la Première Nation de Cat Lake

L'intérieur d'une maison en mauvais état.
Une habitation de la Première Nation de Cat Lake où des moisissures sont présentes. Photo: Raul Rincon
La Presse canadienne

Le ministre Seamus O'Reagan affirme qu'il se rendra dans la communauté autochtone nord-ontarienne de Cat Lake à la demande du chef Matthew Keewaykapow, qui a déclaré en janvier l'état d'urgence en raison d'importants problèmes de moisissures dans les maisons.

M. O’Reagan a parlé vendredi au chef Keewaykapow et les deux hommes se sont entendus sur un plan qui inclut une livraison accélérée de matériaux pour terminer la construction de complexes de logements et effectuer des réparations.

Une partie d'un mur arraché pour montrer les dommages causés par les moisissures.Une photo prise en 2017 qui a été montrée aux fonctionnaires fédéraux la semaine dernière. Photo : Gerald Paulin

Le ministère s’engage aussi à entretenir la route de glace qui mène au village de la Première Nation pour assurer l’accès à la communauté aussi longtemps que possible cet hiver.

Le ministre a également affirmé que Services aux Autochtones Canada soutiendra la création d’un comité indépendant d’évaluation de la santé, si le chef et la communauté désirent en avoir un.

Avant de se rendre à Cat Lake à une date encore indéterminée, le ministre O’Reagan rencontrera le chef Keewaykapow à Thunder Bay, à la demande du chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde.

De nombreux problèmes de santé

Le député néo-démocrate fédéral Charlie Angus a visité la communauté de Cat Lake plus tôt cette semaine en compagnie du député provincial Sol Mamakwa, de Kiiwetinoong, la circonscription où se trouve le village.

Selon M. Angus, la quantité de moisissures dans les maisons est toxique. C'est un très grave problème de santé publique.

Il a aussi raconté avoir vu des enfants qui souffrent de problèmes de santé chroniques comme des bronchites, des pneumonies et des éruptions cutanées.

Un garçon avait des éruptions cutanées sur son visage.Ce jeune garçon de Cat Lake, âgé de 11 ans, a été transporté à London pour y recevoir des soins médicaux. Photo : Charlie Angus

De son côté, Sol Mamakwa a demandé au gouvernement provincial d’envoyer une équipe médicale pour évaluer l’état de santé des résidents de Cat Lake.

Nord de l'Ontario

Santé publique