•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le phare de Lac-Kénogami rouvre ses portes

Chapelle blanche vue de l'extérieur.

La chapelle est considérée comme le phare de Lac-Kénogami.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Mélyssa Gagnon

La chapelle Saint-Cyriac fait la fierté des citoyens de Lac-Kénogami, mais, il y a deux ans, les résidents du secteur ont encaissé un dur coup. À moins de subir une cure de rajeunissement majeure, le bâtiment historique était condamné à la fermeture dans un horizon de cinq ans. Le milieu s'est pris en main et, grâce à un investissement de la Ville, la petite chapelle entièrement rénovée rouvrira bientôt ses portes.

Un phare. Voilà le terme employé par les citoyens du secteur pour définir la pittoresque chapelle blanche construite en 1902. Les visiteurs viennent de partout pour admirer sa splendeur. L’été, les plaisanciers sont nombreux à faire le détour pour la contempler à partir du lac. Des couples veulent aussi s’y marier.

Le diagnostic posé par un architecte au terme d’un bilan de santé de la chapelle a causé tout un choc à la présidente du Regroupement des organismes de Lac-Kénogami, Sylvie Brassard.

Une poutre de soutènement devait être remplacée. Il fallait restaurer les fondations puisque la chapelle reposait sur de l’enrochement. Les installations sanitaires étaient à revoir. Les bancs, jugés inconfortables, ont été remplacés par des chaises fabriquées sur mesure par un ébéniste de Saint-Nazaire.

On parle de toutes les infrastructures, le sous-sol, le champ d’épuration, la fosse septique. C’étaient de gros travaux qui étaient à renouveler et là, c’était le moment puisque ça fait déjà une bonne centaine d’années que la chapelle existe.

Sylvie Brassard, présidente du Regroupement des organismes de Lac-Kénogami

Malgré quelques surprises rencontrées en cours de chantier, comme l’absence d’un plancher à proprement dit, le projet de rénovation s’est bien déroulé. Les ouvriers ont mis la touche finale aux travaux à la fin décembre.

Sylvie Brassard se réjouit de constater les résultats, juste à temps pour le 10e anniversaire des concerts de la chapelle Saint-Cyriac. D’ailleurs, une cérémonie protocolaire précédera le premier concert présenté dans la chapelle rénovée le 17 février prochain.

Monument de phare en miniature dans une chapelle. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La chapelle Saint-Cyriac est considérée comme le phare de Lac-Kénogami.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

On a enlevé les deux jubés qui s’avançaient dans la salle et maintenant on a une très grande salle très éclairée, mais le cachet de la chapelle est toujours là. Ça va devenir un lieu multiculturel et multiservice pour la communauté, ajoute Sylvie Brassard.

Préserver le patrimoine

Sylvie Brassard et son équipe n’ont pas eu de mal à convaincre les gens du milieu, qui ont contribué au projet à hauteur de 100 000 $. Le conseiller du district, Jonathan Tremblay, a convaincu la Ville d’investir 300 000 $.

Ici, c’est patrimoine religieux, mais c’est aussi vraiment patrimoine bâti. Tout le monde connaît la chapelle Saint-Cyriac et aujourd’hui ça va devenir un milieu de vie pour l’ensemble des citoyens de Lac-Kénogami, mais pour l’ensemble de la ville de Saguenay, dit Jonathan Tremblay.

Vue d'ensemble de l'intérieur d'une chapelle. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les bancs ont été remplacés par 200 chaises fabriquées par un ébéniste de Saint-Nazaire.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Pour le conseiller, la chapelle Saint-Cyriac est un lieu empreint de symbolisme. Il se réjouit de la voir aujourd’hui briller de tous ses feux

Je me suis marié ici et les enfants ont été baptisés ici. Je passe la majorité de mon temps estival, du moins le temps que j’ai de libre, ici. C’est une belle fierté, lance-t-il.

Culte, culture et vie communautaire cohabiteront désormais entre les murs de la chapelle Saint-Cyriac. Bientôt, une réflexion stratégique sera amorcée pour faire de ce secteur un parc patrimonial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Architecture