•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle chaire de recherche pour documenter les saines habitudes de vie

De jeunes joueurs de soccer
Les jeunes de 5 à 17 ans ne font pas suffisamment d'activité physique par jour, selon de récentes données. Photo: iStock

L'Université de Sherbrooke (UdeS) documentera les saines habitudes de vie en milieu scolaire des jeunes Québécois. Pour ce faire, le gouvernement du Québec et l'établissement d'enseignement ont investi plus de 1 million et demi de dollars dans la Chaire de recherche Kino-Québec, officiellement lancée vendredi matin.

Les professeurs chargés de mener l'enquête disposeront de 652 000 $ offerts par le gouvernement et de plus de 900 000 $ de l’Université au cours des 5 prochaines années.

L'objectif est de mettre en place des façons de faire qui vont inciter les jeunes à bouger et à garder un mode de vie actif tout au long de leur vie.

On veut faire en sorte que les conditions gagnantes soient là pour que les enfants acquièrent de saines habitudes de vie.

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation

On va se concentrer pour avoir les outils nécessaires pour qu’on puisse bouger dans les écoles, mais ensuite pour que ces habitudes de vie se poursuivent après. On sait très bien que le fait de bouger, ça va favoriser la réussite scolaire et c’est ce qui me préoccupe, a renchéri la ministre.

La Chaire Kino-Québec sera dirigée par le professeur à la Faculté d’éducation physique et sportive de l’UdeS Sylvain Turcotte.

On va travailler avec les milieux scolaires pour aller analyser les stratégies d’intervention qui sont mises en place, voir quelles sont les stratégies qui sont les plus prometteuses et qui ont un effet positif sur la pratique d’activité physique des jeunes, a indiqué le professeur.

En plus des professeurs, des étudiants au doctorat et à la maîtrise vont intégrer les travaux de la Chaire de recherche.

Estrie

Santé