•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tordeuse des bourgeons de l’épinette force des coupes forestières à Lac-Kénogami

Une chenille dans un arbre

Une tordeuse des bourgeons de l'épinette

Photo : Ressources naturelles Canada

Rosalie Dumais-Beaulieu

Des citoyens de Lac-Kénogami sont en colère. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a annoncé que plusieurs arbres devront être coupés dans le secteur sud parce que le bois est trop affecté par la tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Plusieurs citoyens s’inquiètent de l’impact visuel et environnemental de ces coupes sur 500 000 mètres cubes.

Un moment donné, il faut qu'on protège ce qu'on a et qu'on fasse d'autres choses que de la coupe de bois.

Claude Collard, président de l'Association pour la protection du lac Kénogami

Selon le ministère, la présence de la tordeuse est connue depuis 2006, mais l'épandage d'insecticide n'a pas pu sauver toute la forêt.

Une partie des coupes touchera une aire protégée.

Les citoyens pourront faire entendre leurs préoccupations lors de consultations publiques la semaine prochaine.

Une forêt régénérée

Le plan spécial de récupération du bois a ciblé certains endroits pour faire les coupes afin d'aider la régénération de la forêt.

La récolte et la transformation à temps de ces arbres nous permet de garder séquestré le carbone qui avait été capté pendant la croissance des arbres dans les produits du bois et ainsi éviter leur relâchement dans l'atmosphère, explique la responsable des communications au ministère, Catherine Thibault.

Le ministère prévoit amorcer ses coupes dès ce printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Faune et flore