•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Îles-de-la-Madeleine s’organisent pour demeurer branchées en tout temps

Cap-aux-Meules, Iles-de-la-Madeleine
Cap-aux-Meules, Iles-de-la-Madeleine Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Joane Bérubé
Sylvie Aubut

La Municipalité a pris des mesures et adopté un plan d'urgence pour éviter que les communications ne soient à nouveau totalement rompues comme ce fut le cas, le 29 novembre dernier. Lors d'une tempête en novembre, aucune communication n'était possible pendant 24 heures entre l'archipel et le continent.

Après qu'un des deux câbles sous-marins a été sectionné et que l'autre n'a jamais pris le relais comme prévu, la Municipalité a acheté des téléphones satellitaires, dont un qui sera fixé à la mairie, et un second, mobile, qui permettra aux équipes municipales de se déplacer sur le terrain.

Un équipement a aussi été installé sur le toit de l’hôtel de ville ce qui permettra de garder un contact numérique et téléphonique avec le continent.

D’autres organisations, comme Hydro-Québec, ont aussi fait l’acquisition d’appareils satellitaires. Certains organismes, comme le Centre intégré de santé et des services sociaux, en analyse présentement la possibilité.

Si nous devions lancer des mesures d’urgence, en termes de communications, nous ne serions plus dans la même situation.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine
Le maire des Îles-de-la-Madeleine Jonathan Lapierre.
Le maire des Îles-de-la-Madeleine Jonathan Lapierre. Photo : Radio-Canada

Depuis la tempête, les deux câbles de fibre optique sont redevenus fonctionnels.

Toutefois, le mystère persiste toujours sur la défectuosité du câble d’appoint. Bell Canada aurait, jusqu’à présent, refusé de dévoiler son analyse du problème, d'après le maire Lapierre.

Plusieurs demandes ont été faites à l’entreprise par la Municipalité, sans succès. C’est aberrant de la part d’une organisation comme Bell de garder confidentielle une information aussi cruciale. La communauté des îles a le droit de savoir ce qui s’est passé, commente le maire.

Une demande a été acheminée au gouvernement du Québec pour qu’il tente à son tour d’obtenir les informations de Bell Canada. Ces informations sont importantes pour Québec qui devra bientôt trancher sur la meilleure solution pour assurer les liens numériques et téléphoniques entre l'archipel et le reste du monde.

Installés en 2005, les câbles sous-marins ont subi une usure prématurée et devaient être remplacés ou réparés au printemps 2018, selon une annonce faite en décembre 2017 par l’ancien gouvernement.

La Municipalité attend maintenant de savoir ce que va décider le nouveau gouvernement. On presse le gouvernement de mettre deux nouveaux câbles optiques pour éviter que l’usure de ces câbles cause une autre panne éventuelle  , indique Jonathan Lapierre.

Le Réseau intégré de communications électroniques des Îles de la Madeleine a aussi pressé le gouvernement, cette semaine, de donner son aval rapidement aux travaux de réparation ou de remplacement des câbles de télécommunications qui relient l'archipel au continent.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Télécommunications