•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Microsoft veut que vous abandonniez Internet Explorer

Le logo d'Internet Explorer, représenté par la lettre E minuscule entouré d'un anneau.
De nombreuses entreprises dépendent encore d'Internet Explorer pour leurs opérations quotidiennes. Photo: Microsoft

Internet Explorer (IE) est désuet, et il est plus que temps que vous passiez à un fureteur plus moderne. C'est en substance ce que le chef mondial de la cybersécurité de Microsoft, Chris Jackson, a déclaré (Nouvelle fenêtre) vendredi sur le blogue de l'entreprise.

La majorité de la population (Nouvelle fenêtre) a déjà abandonné IE, lui préférant Chrome, Safari, Firefox ou même Edge, le nouveau fureteur de Microsoft. Mais certaines personnes et plus particulièrement des entreprises utilisent toujours IE pour faire fonctionner de vieilles applications web qui n’ont pas été mises à jour.

Dans bien des cas, ces applications sont destinées à être utilisées à l’interne par les employés des entreprises. Pour économiser de l’argent, ces entreprises ont longtemps profité d’une particularité d’IE qui leur permettait de continuer d’utiliser leurs vieilles applications en optant pour des « versions héritage » du fureteur.

Jusqu’à 2014, ce système permettait aux applications de continuer de fonctionner comme si IE n’avait pas été mis à jour. Si une application n’était plus compatible avec la nouvelle version, IE passait automatiquement à une version héritage. À partir du lancement d’IE 11, en 2014, cette fonctionnalité est devenue une exception : les concepteurs des applications devaient demander manuellement au fureteur d’utiliser une version héritage.

Microsoft espérait que cela motiverait les entreprises à mettre à jour leurs applications. Cinq ans plus tard, force est d’admettre que cette stratégie n’a pas fonctionné.

Le géant de l’informatique a par ailleurs cessé d’offrir des mises à jour de sécurité pour les versions d’IE antérieures à 2016, ce qui signifie que les versions héritage peuvent comporter des vulnérabilités. Pour les entreprises, ces vulnérabilités peuvent poser d’importants risques pour leurs réseaux et leurs données.

Au cours des prochaines semaines, Microsoft prévoit offrir une nouvelle version de son fureteur Edge, qui a succédé à IE en 2015, compatible avec Windows 7, 8 et 10. Jusqu’ici, ce fureteur ne fonctionnait qu’avec Windows 10.

L’entreprise espère que cette nouvelle version permettra aux responsables des technologies de l’information de partout dans le monde d’enfin abandonner leurs vieilles applications et de passer à des fureteurs plus modernes et plus sécuritaires.

Avec les informations de Engadget, et The Verge

Internet

Techno