•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa impose de nouvelles mesures sur les freins à main après un déraillement mortel

Une dizaine de wagons brisés sont empilés sur le bord d'une route enneigée.

L'accident ferroviaire survenu lundi, à Field, près de la frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique, a fait trois morts.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Geneviève Normand

Toutes les compagnies de chemin de fer du pays sont visées par un arrêté ministériel qui impose l'utilisation des freins à main lorsqu'un train s'immobilise d'urgence en terrain montagneux. Le ministre des Transports, Marc Garneau, dit avoir pris cette décision « à titre de précaution », en attendant que la cause exacte du déraillement mortel survenu près de Field, en Colombie-Britannique, soit connue.

L’arrêté, qui entre en vigueur immédiatement, précise que tout train qui utilise ses freins à air comprimé d’urgence sur une pente de 1,8 % ou plus doit aussi utiliser un nombre suffisant de freins à main pour s’assurer qu’il reste immobile.

« Le Ministère a pris un arrêté qui vise toutes les compagnies ferroviaires, suivant la Loi sur la sécurité ferroviaire [...]. Ce décret entre en vigueur dès à présent et le restera jusqu’à nouvel ordre », écrit Marc Garneau dans un communiqué.

Des mesures semblables sur l'utilisation d'un nombre obligatoire de freins à main ont été imposées après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, mais seulement pour les trains laissés sans surveillance. Le nouvel arrêté s'applique aux trains dont l'équipage est toujours à bord.

Note interne du Canadien Pacifique

Radio-Canada avait déjà mis la main sur une note de service du Canadien Pacifique qui imposait ces mesures à ses employés.

Dans cette note, le CP indique que les freins à main doivent dorénavant obligatoirement être actionnés sur 25 wagons lorsque les freins d’urgence sont activés une première fois.

Ce document du CP, intitulé « Procédures révisées de manutention des trains sur les pentes en montagne », a été envoyé au personnel des opérations mercredi.

L’enquête se penche sur le rôle des freins

Dans la nuit de dimanche à lundi, le tragique accident ferroviaire, survenu près de Field, a coûté la vie à un stagiaire, Daniel Waldenberger-Bulmer, au mécanicien, Andrew Dockrell, et au conducteur du train, Dylan Paradis.

Le Bureau de la sécurité des transports (BST), qui mène l’enquête sur ce déraillement, avait indiqué cette semaine qu’aucun frein à main n’était actionné sur les wagons lorsque le train, immobilisé sur une pente, s’est mis à rouler tout seul.

Le BST explique pour l’instant que le déraillement est le résultat d’une « perte de maîtrise ». Le train 301, qui transportait des céréales en direction de Vancouver, avait été à l'arrêt pendant deux heures à la station Partridge.

Les nouvelles instructions dans le document du CP indiquent par ailleurs que les freins à main doivent être serrés sur tous les wagons lorsque les freins d’urgence sont actionnés une seconde fois.

Joint par courriel, l’entreprise ferroviaire a indiqué qu’elle ne fournirait pas de commentaires pour l'instant. Elle rappelle que le BST est responsable de l’enquête et que le Canadien Pacifique coopère entièrement avec lui.

L’enquêteur principal du BST, James Carmichael, avait affirmé cette semaine que plusieurs facteurs seront pris en compte pendant l’enquête, notamment les conditions météorologiques, le plan d’exploitation ferroviaire de la compagnie et la fiabilité des freins à air dans des températures extrêmement froides.

De nouvelles mesures saluées

Les directives récentes mises en place par le Canadien Pacifique ont été saluées par l’ancien enquêteur du BST Terry Toporowski.

« Le serrage des freins à main sur 25 [wagons], c’est merveilleux », a-t-il affirmé lors d’un entretien téléphonique. « Et l'utilisation des valves à haute pression sur les autres, c’est fabuleux », a-t-il dit, précisant qu’il les a lui-même utilisées par le passé.

Alberta

Accidents et catastrophes