•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux hommes s'entretuent dans un restaurant de Winnipeg

La devanture d'un restaurant.

La police a été appelée chez Johnny G's vers 1 h 30 mercredi, où deux hommes sont morts.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les victimes d'un double homicide dans un restaurant du centre-ville de Winnipeg se sont tuées l'une l'autre et appartenaient au même gang de rue, affirme la police.

Anthony Brian Cromastey, âgé de 30 ans, et Rodney Albert Kirton, âgé de 25 ans, sont morts après une fusillade à l'intérieur du restaurant Johnny G's, situé rue Main, vers 1 h 30 mercredi.

« L'enquête a permis de déterminer que les victimes ont échangé simultanément des coups de feu », a déclaré le porte-parole de la police de Winnipeg, Rob Carver. Il ajoute que les deux armes ont été retrouvées.

Le policier qualifie « d’incroyablement rare » un double homicide simultané comme celui-ci. « Je ne suis pas au courant que cela se soit déjà produit au Canada, dit-il. Nous avons fait quelques recherches et il semblerait que ce soit arrivé une ou deux fois aux États-Unis. »

Rob Carver est surpris qu'il n'y ait pas eu plus de victimes, étant donné qu'une douzaine de personnes se trouvaient dans le restaurant à ce moment-là. La plupart sont sorties en courant et ont averti un véhicule de police qui passait à proximité.

Une employée a été blessée et conduite à l'hôpital où elle a été soignée pour une blessure ne mettant pas sa vie en danger.

Selon le porte-parole de la police, un jeune homme de 18 ans a aussi été accusé pour une agression commise sur Rodney Albert Kirton après la fusillade. « Rodney Albert Kirton était toujours en vie lorsque l'agression a eu lieu », affirme Rob Carver.

Il souligne que les deux victimes avaient été transportées à l'hôpital dans un état grave où elles sont mortes peu de temps après.

Il s’agit des quatrième et cinquième homicides de l'année à Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Homicide