•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Forte hausse des plaintes liées au déneigement à Rouyn-Noranda

Un trottoir est rempli de blocs de neige.
Des citoyens se plaignent que les trottoirs sont mal déneigés cet hiver. Photo: Radio-Canada / Jean-Marc Belzile
Jean-Marc Belzile

Le nombre de plaintes en lien avec le déneigement est en forte hausse à la Ville de Rouyn-Noranda.

Une rencontre d'urgence a eu lieu jeudi sur le sujet entre la directrice générale Huguette Lemay et les employés responsables du déneigement. Elle souhaitait connaître l'état de la situation.

Huguette Lemay affirme que plusieurs équipements sont actuellement brisés, dont deux souffleurs sur trois, alors il est très difficile de retirer la neige des rues.

Elle assure que les employés travaillent très fort et qu'ils ne sont aucunement responsables de la situation actuelle.

Une femme sourit à la caméra devant une fenêtre.Huguette Lemay, directrice générale de la Ville de Rouyn-Noranda Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

La directrice générale croit que tout ira beaucoup mieux dès que le contrat avec le Centre de gestion de l'équipement roulant sera terminé.

On a pris la décision de ne pas renouveler le contrat avec le CGER, mais entre les deux, on est encore à contrat avec eux et malheureusement, on a certains désagréments qu'on vit, que les employés subissent, que nous on travaille fort à régler. Malheureusement, en bout de piste, c'est le citoyen qui paye pour parce qu'il n'a pas le service, se désole-t-elle.

Huguette Lemay assure d'ailleurs que des changements auront lieu sous peu afin d'améliorer la situation.

La directrice générale participe au déneigement

Invitée par les travailleurs, la directrice générale a également accepté de participer au déneigement des rues dans la nuit de jeudi à vendredi.

Elle a donc passé la nuit entière sur le terrain avec les employés afin de constater leur travail.

La température a changé cinq fois, on est passé de doux à il pleut, à pluie verglaçante, à il neige des rafales, à une percée de soleil et donc on n'a pas idée quand on ne voit pas ce qui se passe, on n'a pas idée au niveau des opérations dans un changement de température comment il faut qu'ils rechangent leur [plan de match], explique-t-elle.

Deux camions de déneigement travaillent de nuit.La plupart du déneigement s'effectue de nuit. Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Huguette Lemay affirme avoir constaté que les nombreux commentaires négatifs à l'égard des travailleurs responsables du déneigement affectent les employés.

Imaginez-vous une équipe de travail dont les enfants lisent les commentaires négatifs sur leur parent qui travaille, dont le conjoint lit les commentaires négatifs. Je souhaite vraiment remercier tous ceux qui communiquent avec nous pour nous faire des suggestions ou nous faire des requêtes, mais toujours dans le respect, ça on est là pour ça, c'est notre mission. Par contre, le commentaire gratuit, non justifié, celui-là il fait mal c'est clair, lance-t-elle.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale