•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chômage dans l'Est-du-Québec : légères variations en janvier

Photo de mains qui tapent sur un clavier d'ordinateur, des courbes et des chiffres en arrière-plan.
Le taux de chômage a légèrement augmenté au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles, mais a diminué sur la Côte-Nord en janvier. Photo: Pixabay/Nattanan Kanchanaprat/

Avec un taux de chômage en faible progression en janvier, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ont suivi la tendance qui ressort de l'ensemble du pays. Seule la Côte-Nord se démarque, avec une baisse de près d'un point de pourcentage.

Au pays, le taux de chômage s'établissait à 5,8 % au mois de janvier, comparativement à 5,6 % en décembre dernier. Cette progression s'explique par l'augmentation du nombre de personnes à la recherche d'un emploi, selon Statistique Canada.

Au Québec, le taux de sans-emplois s’établissait à 5,4 % en janvier.

En janvier, le taux de chômage du Bas-Saint-Laurent a augmenté, pour s'établir à 5,9 %.

À la même période l'an dernier, le taux de chômage de la région était de 4,8 %. Comme dans le reste du pays, cette hausse du taux de chômage s’explique par un accroissement de la population active. En effet, même si le taux de chômage est plus élevé en janvier 2019, 92 000 personnes occupaient un emploi, comparativement à 85 000 l’an passé.

En Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, le taux de chômage a aussi légèrement grimpé, pour s’établir à 14,6 %. Il était de 13,2 % à la même époque l’an dernier, et contrairement au Bas-Saint-Laurent, la région enregistre une diminution de sa population active.

La situation est tout autre sur la Côte-Nord, où le taux de chômage était à seulement 4 % en janvier. Le taux de chômage sur la Côte-Nord et dans le Nord-du-Québec a diminué de 0,9 point de pourcentage en janvier, comparativement à la même période l'an dernier.

Bas-Saint-Laurent

Emploi