•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

PledgeMusic suspend les contributions des fans et doit de l'argent aux artistes

Une capture d'écran d'un site web.
Les fans ont vu apparaître un message disant que les promesses de dons avaient été suspendues sur les campagnes actives du site de financement participatif PledgeMusic, le 6 février dernier. Photo: Capture d'écran - PledgeMusic

Les artistes qui utilisent cette plateforme en ligne ne savent pas s'ils seront payés. Les amateurs de musique se demandent aussi s'ils recevront la musique et les produits pour lesquels ils ont déjà payé. PledgeMusic dit être confrontée à des problèmes financiers.

Les difficultés financières de l'entreprise causent des retards de paiement aux artistes.

L'entreprise fondée il y a 10 ans au Royaume-Uni permet aux fans de contribuer aux campagnes de collecte de fonds mises en place par leurs artistes préférés.

Ces dons servent à financer des albums et créer de la marchandise que les fans peuvent précommander.

Lorsqu'une campagne est entièrement financée, l'artiste reçoit 60 % de son financement.

Lorsque le montant de la collecte de fonds est atteint,15 % des recettes vont directement à PledgeMusic.

Lorsqu'un album numérique est finalement téléchargé sur le site, le financement restant est versé à l'artiste.

Conséquences sur les artistes locaux

Dayna Manning est une auteure-compositrice-interprète originaire de Stratford, en Ontario.

Elle a un projet entièrement financé sur PledgeMusic pour son prochain album, Morning Light.

Dayna Manning a atteint son objectif de financement en mars dernier et a reçu le paiement de 60 % des fonds promis, mais précise qu'il y a eu un retard.

J'ai eu du mal à obtenir mon paiement. Je ne l'ai pas reçu aussi vite que je m'y attendais, dit-elle.

Mon chef de projet a rapidement quitté l'entreprise. J'ai commencé a voir des doutes, il y a environ un an, ajoute Dayna Manning.

L'artiste est aussi membre du trio folk Trent Severn, qui a utilisé PledgeMusic pour financer un album précédent sans aucun problème.

PledgeMusic s'excuse

Le 1er février, les responsables de PledgeMusic ont publié une déclaration affirmant que la situation dans laquelle ils se trouvent est inacceptable et qu'ils s'excusaient profondément à tous les artistes, agents d'artistes, maisons de disque et fans qui leur avaient fait confiance.

L'entreprise a également demandé un moment de répit afin de trouver une solution à la situation actuelle.

J'ai l'impression qu'ils ont laissé entendre qu'ils cherchaient un acheteur et qu'ils se disaient : soutenez-nous, ne parlez pas trop, nous pouvons encore réussir, dit Dayna Manning.

Ça ne fonctionne pas pour moi, ajoute-t-elle.

La société a déclaré avoir discuté avec des partenaires de l'industrie à la fin du mois de janvier et a évoqué un éventuel partenariat ou une possible acquisition.

PledgeMusic n'a pas expliqué pourquoi la compagnie était confrontée à des problèmes financiers.

CBC/Radio-Canada a contacté PledgeMusic, mais n’a pas reçu de réponse avant le moment de la publication.

Avec les informations de CBC

Musique