•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • 17 M$ pour accueillir le campus de médecine à l'hôpital de Rimouski 

    Le campus de médecine serait situé dans le prolongement de l'Aile D de l’hôpital de Rimouski, derrière l'Hôtellerie Omer-Brazeau.
    Le campus de médecine serait situé dans le prolongement de l'Aile D de l’hôpital de Rimouski, derrière l'Hôtellerie Omer-Brazeau. Photo: Radio-Canada / Denis Leduc

    Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent projette de construire une nouvelle section de cinq ou six étages à l'hôpital de Rimouski pour y loger le futur campus décentralisé de la faculté de médecine de l'Université Laval.

    La nouvelle section coûterait 17 millions de dollars. Elle serait le prolongement de l'Aile D du centre hospitalier de Rimouski, derrière l'Hôtellerie Omer-Brazeau. L’édifice mesurerait 2400 mètres carrés.

    En entrevue à Radio-Canada, la présidente-directrice générale du CISSS, Isabelle Malo, a expliqué que cette construction était un des éléments du projet de campus décentralisé de médecine dans l'Est-du-Québec.

    Mme Malo explique que le nouveau bâtiment serait construit sur les terrains de l'hôpital plutôt que sur ceux de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), car la nouvelle tendance pour ce genre de campus est de rapprocher les futurs médecins du milieu hospitalier.

    Ça permet aussi aux médecins qui vont donner les cours […] de dire : "Venez, on va aller sur l’étage, on va aller voir un patient qui est présentement hospitalisé" et de pouvoir dans le fond confronter tout de suite la théorie à la réalité de la pratique clinique.

    Isabelle Malo, présidente-directrice générale du CISSS Bas-Saint-Laurent

    Mme Malo ajoute que le nouveau gouvernement accueille positivement la version finale du projet de décentralisation soumis en décembre par les quatre partenaires au dossier, soit l'Université Laval, l'UQAR et les CISSS du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches.

    Des discussions avec des hôpitaux de l'Est

    La formation de base des étudiants sera de trois ans et se donnera à Rimouski. Les cohortes compteront 18 étudiants par année. Il y aura donc 54 étudiants qui suivront leur formation en même temps lorsque le programme aura au moins trois ans.

    De ces étudiants, une trentaine feront leur externat à Rimouski et les autres, dans d’autres hôpitaux du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie-Les Îles et de la Côte-Nord.

    La pdg du CISSS indique qu’il y a déjà un projet très très concret à Baie-Comeau.

    Plusieurs secteurs ont aussi manifesté de l’intérêt au Bas-Saint-Laurent. On a déjà la Matanie, le Témiscouata, le Kamouraska qui ont levé la main en disant : "Nous, on pourrait être intéressés". Évidemment il n’y a rien d’officialisé à ce moment-ci, mais on a déjà dans notre propre région de l’engouement, explique Isabelle Malo.

    Le CISSS espère obtenir ce printemps les autorisations gouvernementales pour réaliser les plans et devis du futur immeuble. Si tout va comme prévu, les premiers étudiants en médecine seraient accueillis en septembre 2022.

    D'après les informations de Denis Leduc

    Bas-Saint-Laurent

    Santé