•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'eau embouteillée en voie de disparition à l'Université Laval

Des bouteilles d'eau

Des bouteilles d'eau

Photo : iStock / iStockphot

David Rémillard

L'eau embouteillée a disparu des principales concessions alimentaires du campus de l'Université Laval gérées par des associations étudiantes. La direction de l'Université refuse toutefois de les bannir complètement.

Tous les services alimentaires sous la responsabilité de la Confédération des associations étudiantes de l'Université Laval (CADEUL) ont retiré les bouteilles d'eau jetables de leurs présentoirs depuis le début du mois de février.

Elles ne sont plus offertes au Pub Universitaire, dans les trois cafétérias Saveurs Campus (pavillons Alphonse-Desjardins, Jean-Charles-Bonenfant, Ferdinand-Vandry), au café Équilibre (PEPS) ni au dépanneur Chez Alphonse.

Long processus

La mesure, réclamée depuis 2010 par l'association étudiante Univert Laval, figurait au plan directeur de la CADEUL dès 2015, mais n'avait pas encore été appliquée.

« C'est sûr qu'il faut changer les mentalités tranquillement », explique Mathieu Montégiani, président de la CADEUL, association représentant 33 000 étudiants au premier cycle. « Ça a été un processus, étape par étape. [...] On est contents d'avoir pu le faire dès février. »

C'est l'avantage d'avoir une administration étudiante dans les concessions alimentaires sur le campus. Ça permet de mettre les préoccupations des étudiants de l'avant.

Mathieu Montégiani, président de la CADEUL

Le retrait des bouteilles d'eau est dans l'air du temps et plusieurs établissements postsecondaires ont emboîté le pas ces dernières années.

Quelques établissements qui ont banni l'eau embouteillée

  • Université de Sherbrooke (2011)
  • Université Concordia (2011)
  • Université de Montréal (2013)
  • Polytechnique (2013)
  • Université McGill (mai 2019)

Le Cégep de Sainte-Foy a aussi retiré l'eau embouteillée de son offre alimentaire au début de la présente session hivernale.

« Le plastique devient de moins en moins à la mode. On vise à réduire le plus possible notre empreinte écologique », soutient Mathieu Montégiani.

Des bouteilles et des tasses réutilisables de la CADEUL

La CADEUL a mis en vente des bouteilles et des tasses réutilisables comme alternatives aux contenants à usage unique.

Photo : Radio-Canada

Pas complètement bannies

Les bouteilles d'eau ne sont cependant pas complètement bannies sur le campus de l'Université Laval.

Elles seront toujours offertes dans les concessions alimentaires gérées par l'entreprise Sodexo, notamment.

Car même si la direction de l'Université « salue l’initiative de la CADEUL » et qu'elle qualifie la décision de « grand pas dans la bonne direction », elle n'a pas l'intention d'imposer l'interdiction de l'eau embouteillée, affirme la porte-parole Andrée-Anne Stewart.

Du moins pour l'instant, puisque cette dernière ouvre une porte à « implanter ce même système [chez les] autres exploitants ».

Ce sera intéressant de discuter avec eux [la CADEUL] des réactions des membres de la communauté qui utilisent leurs services alimentaires pour documenter les effets du retrait des bouteilles d’eau.

Andrée-Anne Stewart, porte-parole de l'Université Laval

« Nous aurons également la chance d’échanger sur le sujet avec les autres exploitants alimentaires au cours des prochains mois », ajoute-t-elle.

La cafétéria Saveurs Campus du pavillon Alphonse-Desjardins.

La cafétéria Saveurs Campusdu pavillon Alphonse-Desjardins n'offre plus de bouteilles d'eau.

Photo : Radio-Canada

En attendant, la direction continuera de prôner une approche « non coercitive » et de sensibilisation.

Selon Mme Stewart, cette stratégie « porte fruit » et aide la communauté « à modifier graduellement ses habitudes de consommation ».

La crainte est que, privés d'eau embouteillée, les consommateurs optent pour des boissons nocives pour la santé.

Le nombre de bouteilles d'eau vendues sur le campus est passé de près de 100 000 en 2014 à un peu plus de 40 000 en 2017, une baisse de 59 %.

Mme Stewart rappelle au passage que les pailles de plastique et les ustensiles jetables ont été retirés des concessions alimentaires le 1er janvier 2019.

Malgré ces chiffres, Univert Laval continuera de faire pression sur l'Université, insiste Monica Gagnier, coordonnatrice de la campagne À Laval, buvons local!.

Et les boissons sucrées?

Si la bouteille d'eau est bannie par la CADEUL, ce n'est pas le cas pour toutes les bouteilles de plastique.

Boissons gazeuses, eau pétillante et autres liquides aromatisés seront encore offerts dans leur emballage à usage unique.

Des frigos au dépanneur Chez Alphonse de l'Université Laval.

Les bouteilles d'eau en plastique ont disparu des présentoirs, mais pas les bouteilles d'eau de boissons gazeuses.

Photo : Radio-Canada

À ce sujet, la CADEUL soutient qu'il n'existe pour l'instant aucune solution de rechange et qu'elle doit maintenir une offre diversifiée.

« Une étape à la fois! » répond le président de la CADEUL, Mathieu Montégiani. « On veut garder une offre de produits. C'est parce qu'il y avait vraiment une alternative aux bouteilles d'eau qu'on les a retirées. »

Québec

Pollution