•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un risque de pénurie d’eau pour l'agriculture cet été en Saskatchewan

Arrosage d'un champs de blé.
L'Agence de la sécurité de l’eau de la Saskatchewan attribue les ruissellements possiblement faibles ce printemps au temps sec de l'année dernière et à des précipitations inférieures à la normale cet hiver. Photo: Getty Images
Radio-Canada

L'Agence de la sécurité de l'eau de la Saskatchewan (WSA) prévoit des ruissellements printaniers inférieurs à la normale, ce qui pourrait causer des pénuries d'eau pour l'agriculture dans certaines parties de la province.

« Les secteurs du sud de la province pourraient être les plus touchés par le manque d’eau pour l’agriculture », indique l’agence, qui a publié jeudi son rapport préliminaire sur les prévisions de ruissellement pour 2019.

L’agence gouvernementale attribue les ruissellements possiblement faibles, d’une part, au temps sec durant l’été et l’automne 2018, et d’autre part, à des précipitations nettement inférieures à la normale jusqu’à présent cet hiver.

Dans le sud-est de la province, « des problèmes d’approvisionnement en eau, pour les municipalités, l’agriculture et l’irrigation, pourraient survenir, si le temps sec demeure durant l’été », prévient l'agence.

À moins d’un changement dans les conditions météorologiques actuelles, l’Agence de la sécurité de l'eau de la Saskatchewan indique qu’elle va « stocker une grande quantité d’eau durant la période de ruissellement pour assurer un approvisionnement en eau adéquat et un niveau suffisant d’eau dans les lacs pour les activités récréatives ».

Saskatchewan

Conditions météorologiques