•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Liane Roy, PDG du CCNB, prend sa retraite et se dit « satisfaite » de son travail

Liane Roy.

Liane Roy, présidente-directrice générale du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, prend sa retraite en avril.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) a annoncé le départ à la retraite de sa présidente-directrice générale, Liane Roy, un peu plus d'un an après que des allégations d'abus de pouvoir et d'intimidation ont fait surface à son égard.

Liane Roy aurait annoncé la nouvelle jeudi au Conseil des gouverneurs et au personnel, est-il écrit dans un communiqué publié sur le site du CCNB. Son départ entrera en vigueur à partir du mois d'avril.

Mme Roy se dit fière du travail qu’elle a réussi à accomplir au sein du CCNB pendant près de neuf ans, peut-on lire.

Au nom du Conseil et en mon nom, je tiens à remercier madame Roy publiquement pour l’ensemble de ses réalisations, son travail et son engagement au sein du CCNB, et aussi d’avoir contribué au rayonnement et à la notoriété du CCNB, tant à l’échelle provinciale que nationale et internationale, a déclaré Rachel Maillet Bard, présidente du Conseil des gouverneurs du CCNB.

Celle-ci confirme qu'un plan sera enclenché immédiatement pour que le poste soit pourvu lors de la rentrée collégiale de septembre 2019. Une personne sera nommée pour assurer l'intérim.

Allégations d'abus de pouvoir et d'intimidation

À la fin du mois de janvier 2018, une lettre signée par six membres de la direction du CCNB dénonçait le climat de méfiance, d'abus de pouvoir et/ou d'intimidation que faisait régner, selon eux, la PDG du CCNB, Liane Roy.

La lettre avait été envoyée le 29 janvier au Conseil des gouverneurs du CCNB. Les six signataires lui demandaient notamment de commander une analyse indépendante sur le climat organisationnel du CCNB. L’objectif : Éviter à notre organisation de s’engouffrer davantage et de subir des dommages irréversibles.

Une firme a depuis été chargée de l'analyse indépendante. Un premier rapport d'analyse a été déposé en octobre 2018 et révèle que l’état du climat organisationnel actuel [est] le résultat de l’accumulation de plusieurs situations et événements qui s’enchaînent depuis la création du CCNB, selon un communiqué du CCNB. Un sondage sur le climat organisationnel est toujours en cours.

J'ai toujours fait de mon mieux

Au lendemain de l'annonce de sa retraite, Liane Roy assure qu'elle ne ferait rien différemment, malgré les allégations de la dernière année à l'égard de son leadership.

J'ai donné beaucoup dans les neuf dernièrs années, j'ai essayé d'être aussi rassembleuse que je pouvais avec les gens, dit-elle. Je vais partir avec un sens de l'accomplissement.

Liane Roy assure également que, même sans ce sondage, elle aurait annoncé sa retraite cette année.

Le rapport sur les résultats du sondage auprès des employés sur le climat organisationnel devrait être publié dans les prochaines semaines.

Nouveau-Brunswick

Éducation