•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lab-École à l'école Saint-Joseph de Maskinongé : le projet présenté aux parents

Une affiche où on peut dire L'école de Maskinongé : L'école comme pôle communautaire
La vision de la nouvelle école de Maskinongé propose entre autres d'intégrer le jardinage aux cours du programme normal. Photo: Rose-Marie Bellerose
Radio-Canada

Les représentants de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy et de l'initiative Lab-École ont présenté les avancées du projet de Maskinongé mercredi soir aux parents des élèves. Il propose entre autres un gymnase double, une bibliothèque centralisée et une serre.

Les élèves de l'école primaire Marie-Immaculée à Maskinongé avaient dû être relogés d'urgence en 2017 au centre communautaire, alors que l'établissement présentait des fissures jugées dangereuses.

Mercredi soir, Pierre Lavoie, l'un des fondateurs du Lab-École, était sur place alors qu'environ 90 personnes se sont présentées pour une assemblée de cuisine.

Une centaine de personnes sont assises dans une grande salle et regarde une présentation.Plusieurs parents d'élèves ont répondu à l'appel lancé par l'école St-Joseph. Photo : Rose-Marie Bellerose

Le projet propose d’abord un agrandissement de l’école St-Joseph qui accueillera les élèves. L’école St-Joseph présentement, c’est 90 élèves et faut être en mesure d’accueillir 175 élèves, donc faut ajouter des classes. On a une population à Maskinongé qui est en croissance, alors il faut prévoir un service de garde, explique Martin Fréchette, directeur de l'École Belle-Vallée.

Culture et alimentation

L'école aura un gymnase double et une bibliothèque centralisée, mais surtout, un volet agriculture sera ajouté à l’ensemble des classes. Une serre, une cuisine partagée, une salle à manger et un potager sont dans les cartons.

On est un milieu rural, donc on veut en tirer profit donc on veut faire de la culture maraîchère, se réjouit le directeur, on veut que ce soit intégré à la grille-matières des élèves, que les élèves soient en mesure de cultiver, cuisiner, tous les jours.

Quatre parents discutent devant une afficheDes parents sont venus discuter des propositions de l'école St-Joseph mercredi soir. Photo : Rose-Marie Bellerose

Cinq autres écoles québécoises participent au Lab-école. Ils sont de Québec, de Gatineau de Rimouski, de Saguenay et de Shefford.

Le projet dispose d’un budget de 6,4 millions de dollars.

Les élèves devraient être en mesure d'intégrer leur nouvelle école à la rentrée 2021.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation