•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment choisit-on le nom des rues à Rimouski?

La rue Saint-Germain Ouest à Rimouski.

La rue Saint-Germain Ouest à Rimouski

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Édith Drouin

Le choix du nom des rues, des parcs et des édifices est maintenant encadré par une politique officielle de dénomination toponymique à Rimouski. Ce choix était auparavant laissé à la discrétion des bénévoles du comité de toponymie, qui le soumettait ensuite au conseil municipal.

Dans cette nouvelle politique adoptée en décembre dernier, la Ville établit divers critères pour guider les choix du comité.

En voici quelques-uns :

  • Éviter les dénominations dépourvues de contenu culturel
  • Tenir compte des noms issus de l’histoire et du patrimoine local ou national
  • Favoriser les noms répandus par la tradition orale
  • Éviter les noms qui pourraient provoquer une controverse
  • Éviter les noms à consonance semblable
  • Éviter de rendre hommage plus d’une fois à une même personne
  • Éviter les noms de personnes vivantes ou décédées depuis moins d’un an

Des critères plus spécifiques sont aussi énoncés. Il est notamment question de favoriser les noms de personnes qui se sont illustrées au sein de la communauté, qui sont des pionniers ou faisant partie d’une famille ancestrale.

Aucun critère ne s'attarde par contre à l’attribution de noms de femmes, qui représentent seulement 5 % du nom de rues à Rimouski.

Jusqu’à maintenant, l’attribution des noms se faisait surtout en fonction du plan directeur de toponymie de 1984, qui établit des thèmes par zone, comme arbres, fleurs et personnages historiques.

Avec la nouvelle politique, Rimouski souhaite « mettre en valeur l'histoire et le patrimoine » de Rimouski, d'éliminer « toute ambiguïté dans la dénomination » et de développer un « sentiment d’appartenance ».

Le comité de toponymie possède aussi de nouvelles responsabilités. Il doit par exemple maintenir des archives sur les toponymes déjà utilisés, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à maintenant, et promouvoir les noms choisis auprès du grand public.

Les citoyens peuvent soumettre leurs propositions de dénomination à la Ville en remplissant le formulaire en annexe de la politique.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale