•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : les tout-petits sont aussi importants

Des enfants jouent avec des blocs en mousse.
L'Observatoire des tout-petits se préoccupe de la santé mentale des enfants d'âge préscolaire. Photo: iStock

L'Observatoire des tout-petits se préoccupe de la santé mentale des enfants d'âge préscolaire. Bien que difficile à chiffrer, l'organisme note une tendance à la hausse des diagnostics, notamment d'anxiété chez les enfants. Il propose aux parents de se tourner vers les ressources existantes pour renforcer le lien d'attachement entre eux et leur enfant.

Dans la région, plusieurs ressources sont disponibles. La Maison de la famille Des Chenaux, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, offre d’ailleurs des activités pour soutenir les parents et améliorer leur qualité de vie. On y propose par exemple des ateliers de réussite éducative, des cafés-rencontres entre pères, des activités familiales, une halte-garderie et du répit parental.

L'organisme communautaire mise beaucoup sur l'écoute et sur le développement d'un réseau pour diminuer le stress parental et ainsi favoriser la santé mentale des tout-petits.

La santé mentale, ça se construit dès les premières années de vie.

Fannie Dagenais, directrice de l'Observatoire des tout-petits

À cet âge-là, c’est difficile de poser un diagnostic, explique Fannie Dagenais, directrice de l'Observatoire des tout-petits. L’enfant n’est pas toujours en mesure de verbaliser ce qu’il vit, donc il est difficile de chiffrer le nombre d’enfants qui vivent avec un problème de santé mentale; toutefois, on sait que ça se produit.

On pense sincèrement que quand un parent a une bonne santé mentale, ça a un impact sur la santé mentale des enfants, explique Nadine D'Amours, coordonnatrice clinique et intervenante à la Maison de la famille Des Chenaux.

Elle ajoute que les parents sont reçus dans un environnement sans jugement. On pense que la façon dont on accueille les familles ici, avec une relation égalitaire, l’écoute qu’on a, le fait qu’[elles] puissent ventiler, ça leur permet de retourner à la maison plus serein[es].

La Maison de la famille Des Chenaux insiste sur le fait que ses services ciblent toutes les familles, peu importe les conditions, et non seulement celles qui vivent dans une situation de précarité.

Mauricie et Centre du Québec

Santé mentale