•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La piste de bobsleigh à Calgary est menacée de fermeture

L'intersection d'une piste de bobsleigh en hiver.

Il manque 8 millions de dollars pour rénover et maintenir en activité la piste de bobsleigh au parc olympique WinSport de Calgary (archives).

Photo : La Presse canadienne / Larry MacDougal

Radio-Canada

Le parc olympique WinSport, à Calgary, affirme qu'il manque encore des millions de dollars pour pouvoir terminer les rénovations de la piste de bobsleigh, construite en 1988, pour les Jeux olympiques.

WinSport a déjà reçu une subvention de 17 millions de dollars de la province et du gouvernement fédéral pour financer les travaux de réfection.

L'organisme soutient cependant avoir besoin de 8 millions de dollars supplémentaires, sinon la survie des infrastructures serait menacée.

Le président-directeur général, Barry Heck, a même écrit aux employés pour signifier l’arrêt des travaux.

« La piste date de plus de 30 ans, écrit-il. Elle est en fin de course. Elle aurait besoin d’un tout nouveau système de réfrigération parmi d’autres travaux d’amélioration. »

Faute de financement supplémentaire, la piste pourrait fermer le 3 mars, après la tenue de la Coupe du monde de bobsleigh et de skeleton de l'IBSF.

M. Heck regrette par ailleurs l’abandon du projet d’accueillir à Calgary les Jeux olympiques de 2026, ce qui a, selon lui, obligé WinSport à renoncer à ses ambitions.

Un financement sur la glace

WinSport précise, par ailleurs, attendre toujours le financement du fédéral. De plus, les 10 millions de dollars octroyés par la province restent bloqués sur un compte en fiducie.

Le ministre albertain de la Culture et du Tourisme, Ricardo Miranda, se dit pour sa part déçu de l’abandon du projet, malgré la participation financière de son gouvernement.

Il est prêt à revoir le mode de financement du projet afin de mener les travaux à bien. L’arrêt du chantier aura des répercussions majeures sur les athlètes concernés, déplore-t-il.

La Ville de Calgary se dit elle aussi surprise par cette annonce de WinSport, n’ayant jamais été sollicitée pour une demande de subvention, précise le maire, Naheed Nenshi.

D'après les informations de CBC

Bobsleigh et skeleton

Sports