•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mieux recycler le verre à l’UQTR

L'entreprise Bellemare a installé un conteneur à l'Université du Québec à Trois-Rivières pour récupérer le verre.

L'entreprise Bellemare a installé un conteneur à l'Université du Québec à Trois-Rivières pour récupérer le verre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Claudie Simard

Il y a désormais un nouvel endroit où mettre les bouteilles de verre récupérées afin qu'elles soient valorisées, grâce à une initiative de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Dans ses laboratoires, l’UQTR a de nombreux contenants en verre pour des produits chimiques qui ne peuvent pas être mis à la récupération conventionnelle, même après avoir été décontaminés.

L’université a donc approché l'entreprise Bellemare, qui valorise le verre à Trois-Rivières depuis 2004.

Un projet pilote a été proposé et l'entreprise a installé un conteneur dans le stationnement de l'UQTR, où elle accepte les contenants décontaminés du laboratoire et bien plus.

Ce que l’on peut déposer dans le conteneur : bouteilles de vins ou d'alcool, pots d'aliments, pots Masson, bouteilles de parfum, ou d'huiles essentielles, etc.

L'Université a aussi lancé l'invitation aux citoyens pour remplir ce conteneur de verre.

On va maximiser le projet, on fait appel à nos étudiants, nos employés , explique le conseiller en communications, Jean-François Hinse.

En Mauricie, tout le verre est envoyé au groupe Bellemare; qu’il provienne du bac bleu des citoyens ou encore du conteneur pour le verre situé à l'UQTR.

Cependant, lorsque le verre est la seule matière dans un conteneur, il n’est pas contaminé par les autres matières et est donc plus facile à valoriser.

L'entreprise Bellemare transforme le verre récupéré en verre concassé de différentes grosseurs, utilisé par exemple dans le sablage.

L'entreprise Bellemare transforme le verre récupéré en verre concassé de différentes grosseurs. Il est utilisé par exemple dans le sablage.

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Transformer le verre

Depuis 2004, l'entreprise Bellemare valorise le verre en fabriquant des produits de sablage, ou encore des produits pour la filtration des piscines.

La demande est grandissante et les exportations aussi.

Bellemare estime avoir besoin de 30 000 à 40 000 tonnes de verre par année.

L’entreprise en reçoit environ 5000 grâce au verre que les citoyens mettent dans leur bac de récupération, le reste provient de différents partenaires.

Avec son conteneur bien en vue, l'entreprise veut rappeler que cette matière est valorisée en Mauricie.

Tout ce qui vient ici est recyclé à 90 % rapporte Martin Côté, directeur des opérations chez Bellemare Abrasifs et minéraux.

L’entreprise attend de voir ce que le projet pilote donnera comme résultats, mais songe déjà à d’autres endroits où installer ses conteneurs pour le verre.

Mauricie et Centre du Québec

Développement économique