•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers palais de glace au Carnaval

Photographie ancienne du Palais de glace, 1894 - Bibliothèque et archives nationales du Québec

Palais de glace, 1894 - Bibliothèque et archives nationales du Québec

Photo : BAnQ

Radio-Canada

Les palais de glace sont de grands classiques des Carnavals d'hiver et se renouvellent année après année. Si le tout premier palais de glace de l'histoire du Carnaval de Québec remonte à 1894. d'autres sont érigés avant au Québec. Voici à ce que dévoilent les images d'archives.

Le tout premier palais de glace de l’histoire du Carnaval de Québec remonte à 1894. Accessible aux visiteurs sur plusieurs niveaux, il surplombe les fortifications sur le parc de l’Esplanade et fait face à l’Assemblée nationale. Une tour tout aussi impressionnante lui succède sur le même site pour l’édition suivante, en 1896.

Le Courrier du Canada nous apprend que cette année-là, plusieurs autres structures s’élèvent dans la Basse-Ville : St-Roch a droit à son château de neige à l’angle des rues Saint-Joseph et de la Couronne, St-Sauveur hérite d’une tour militaire de glace sur le site de l’ancien marché St-Pierre, et on dresse un fort sur le site de l’actuelle Gare du Palais.


Des assauts populaires

Photographie ancienne de tour de glace au Carnaval d'hiver

Tour au Carnaval d'hiver

Photo : BAnQ

L’attaque des palais de glace fait partie des activités de nos premiers carnavals et va marquer les esprits. Elle oppose les valeureux raquetteurs et leurs alliés autochtones aux soldats de la garnison et donne lieu à un spectacle pyrotechnique enlevant avant de se solder par un grand feu d’artifice.

La garnison est également mise à contribution pour un défilé militaire qui se déroule juste avant la course de canot sur glace.

Quand le Carnaval moderne débute pour de bon en 1955, l’assaut du château et l’affrontement entre militaires et raquetteurs n’est plus dans l’air du temps : on préfèrera laisser toute la place aux compétitions sportives et au divertissement.


Illustration d'un palais de glace en 1885

Illustration d'un palais de glace en 1885

Photo : Centre d’histoire de Montréal

Une inspiration pour Québec

Québec aura été inspirée par au moins un autre carnaval d’hiver au pays : celui de Montréal. Évoqué dès 1882 dans le banquet annuel du Montreal Snowshoe Club, il démarre en 1883. Les palais de glace font immédiatement partie de la tradition mais celui de 1885 s’avère sans commune mesure avec les précédents.

Signé par l’architecte Alexander Cowper Hutchison, co-réalisateur des plans de l’Hôtel de ville de Montréal, le bâtiment équivaut à la moitié d’un terrain de football et sa tour centrale culmine à 30 mètres!

L’attaque du château sur fond de feux d’artifices est au programme, ainsi que plusieurs activités sportives d’envergure - dont le tournoi d’un sport encore jeune : le hockey. La métropole tiendra plusieurs présentations de son Carnaval d’hiver, mais les coûts élevés et la concurrence de carnavals américains mettront fin à l’aventure, quelques années avant que Québec ne reprenne le flambeau.

Collaboration :

Jean-François Caron et Rénald Lessard (BAnQ)
Photos : BAnQ et Centre d’histoire de Montréal

Divertissement