•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une équipe de la LCF pourrait s’installer à Moncton plutôt qu’à Halifax

Anthony LeBlanc.

Anthony LeBlanc.

Photo : Radio-Canada / CBC / Robert Short

Radio-Canada

Une éventuelle nouvelle franchise de la LCF pourrait jouer à Moncton l'an prochain plutôt qu'à Halifax, où une proposition de stade de football financé par des fonds publics semble faire du surplace.

Le groupe Schooners Sports and Entertainment essaie de mousser l’intérêt pour une 10e franchise de la Ligue canadienne de football (LCF) à Halifax en Nouvelle-Écosse. Mais le principal obstacle est la construction d’un stade adéquat.

Jusqu’ici, aucun des paliers de gouvernement n’a promis de financer un stade.

Anthony LeBlanc, l’un des trois partenaires du groupe, affirme maintenant que l’équipe qu’il envisage, les Schooners de l’Atlantique, débuterait idéalement ses activités au Stade de Moncton en 2020, en attendant qu’un stade soit construit à Halifax.

Le Stade de Moncton compte 10 000 sièges, mais on peut porter sa capacité à 20 725 spectateurs à l'aide d'estrades temporaires.

Date butoir en juin pour un club de la LCF

Schooners Sports and Entertainment s'est imposé une date butoir à la fin du mois de juin afin de déterminer s'il va ou non de l'avant avec ce projet de stade à Halifax.

Nous voulons que ce projet se concrétise et avons décidé qu'à la fin juin, si ce n'était pas confirmé, nous allions abandonner.

Anthony LeBlanc

Il ne s'agit pas de mettre de la pression ou de faire des menaces, assure M. LeBlanc. Cela fera deux ans que le projet a été mis sur pied et à un certain moment, nous devons nous demander si ce projet va aboutir ou non. (...) Je pense que juin est l'échéancier.

Des coûts révisés à la baisse

En octobre, le conseil municipal d’Halifax avait décidé d'étudier une proposition pour un stade de 24 000 places, un projet estimé de 170 à 190 millions $.

Anthony LeBlanc dit à présent qu’un stade pourrait être construit pour 130 millions $ et que des améliorations pourraient être subséquemment apportées.

M. LeBlanc, ancien président des Coyotes de l’Arizona de la Ligue nationale de hockey (LNH), affirme que des pourparlers se poursuivent avec la Ville d’Halifax et dit que le groupe devrait bientôt soumettre à la Municipalité son plan d’affaires.

En incluant la dette de construction et les frais d’exploitation du stade, il dit s’attendre à ce que la moitié de la facture soit payée par des fonds publics.

Des frais d’exploitation qu’il estime à 3 ou 4 millions $ par an seront payés par le groupe, dit-il. En revanche, ajoute-t-il, le constructeur sera seul responsable des dépassements de coûts.

Jusqu'à ce que le dossier du stade soit réglé, les Schooners ne procéderont à aucune embauche au niveau des opérations football. On croyait que le groupe allait nommer le mois dernier Eric Tillman vice-président aux opérations football à la suite de son départ des Tiger-Cats de Hamilton.

C'est malheureux, car nous estimons accuser un retard du côté du recrutement, souligne M. LeBlanc.

Moncton favorite pour « Touché Atlantique »

Par ailleurs, Moncton eu Nouveau-Brunswick semble être la ville favorite pour accueillir le match « Touché Atlantique » entre les Alouettes de Montréal et les Argonauts de Toronto, le 25 août prochain.

Spectateurs au Stade de Moncton en 2011 pour un match de la Ligue canadienne de football.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des spectateurs lors d'un match de « Touché Atlantique », le 25 septembre 2011 au Stade de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Reuters / Paul Darrow

Avant Noël, lors de l’annonce d’un match de saison régulière en 2019 dans les Maritimes, Anthony LeBlanc disait que le nom de la ville hôte serait dévoilé avant la fin janvier. L’annonce se fait toujours attendre, et M. LeBlanc indique maintenant que Halifax n’accueillera pas le match.

Halifax n'a pas les infrastructures pour accueillir ce duel, dit-il.

Outre Moncton, les autres villes intéressées à présenter le match sont Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, et Antigonish en Nouvelle-Écosse.

Avec les informations de La Presse canadienne et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !