•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trouver l’amour de sa vie à l’adolescence... et le retrouver 10ans plus tard

Amélie Vallée et Jean-François Langevin.
Amélie Vallée et Jean-François Langevin Photo: Amélie Vallée
Catherine Bouchard

D'amour d'adolescence à amour d'une vie, Amélie Vallée et Jean-François Langevin se sont perdus de vue pendant plus de 10 ans pour mieux se retrouver.

Lui : bassiste pour des artistes tels Garou et Marc Dupré.

Elle : directrice générale de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie, à Shawinigan et avocate de formation

Un amour qui semble improbable et pourtant, Jean-François et Amélie sont intarissables lorsqu'ils parlent de leur couple : ils croient être des âmes soeurs.

Ils tombent amoureux en 1998, par l'entremise d'un forum de clavardage. Alors adolescents, leur idylle se poursuit jusqu’au cégep, avec des épisodes de ruptures et de réconciliations.

J-F étudiait en musique à Montréal. Moi, j’avais une idée plus traditionnelle du couple. Je voulais me trouver un conjoint, huit à quatre, enfant, chien, photo de famille Sears! Je l’ai expérimenté. J’ai été huit ans avec le père de ma fille... toujours en jetant un coup d’oeil sur les réseaux sociaux pour savoir où l’autre était rendu, raconte Amélie.

Puis, Amélie se sépare du père de sa fille. « Une fois que j’ai été séparée, on s’est redonné des nouvelles et de fil en aiguille, on s’est retrouvés. »

« En fait, tu m’avais engagé avec mon groupe », corrige Jean-François, hilare. « Je trouvais toujours une bonne façon de le faire travailler pour le revoir », continue sa conjointe, complice.

En 2013, Jean-François invite finalement Amélie à aller le voir en spectacle au Festival de blues de Victoriaville, où il joue pour Garou. C’est à nouveau le coup de foudre. Depuis, les deux tourtereaux ne se sont plus séparés.

J’ai été le voir et on dirait que ça cliquait vraiment et, depuis ce temps, on ne s’est pas lâchés. [...] C’est bien trop lui!

Amélie Vallée et Jean-François Langevin.Amélie Vallée et Jean-François Langevin Photo : Amélie Vallée

Les amoureux ont une vie de couple tout sauf ordinaire avec l’horaire de tournée tantôt à l’international, puis au Québec de Jean-François.

On n’a pas non plus une vie de couple traditionnelle. Moi, j’ai la maison à Shawinigan. Lui a son appart à Montréal. C’est sûr que lui, ses horaires, ce n’est pas du huit à quatre. On est capables de bien le vivre. Quand il n’est pas en show, il est à Shawi. Cette semaine, je le suis dans ses spectacles, explique Amélie.

Jean-François Langevin affirme aussi mieux gérer ses horaires qu’avant. Je gère mieux mon workoolisme qu’à une autre époque, parce que je vois l’importance d’avoir une vie de couple solide.

Certaines périodes ont tout de même été plus difficiles que d’autres.

C’est sûr que quand il faisait de l’international avec Garou, des fois, c’était plus difficile, parce qu’il pouvait partir de trois à cinq semaines. Là, en tournant plus au Québec avec Marc Dupré, c’est plus facile de le suivre.

Ils sont convaincus qu’ils réussissent ainsi à sortir le meilleur de chacun. Amélie Vallée a publié un premier roman cette année, L’univers de Constance Prévost, basé sur sa propre vie amoureuse.

J’ai toujours eu un petit côté artiste, mais je l’ai jamais assumé. Mais avec J-F, ça m’a permis de me donner des conseils au niveau de la création et de la rigueur que je devais y consacrer.

Leur secret pour une vie amoureuse heureuse?

« J’ai une grande admiration pour ce qu’il est. Tant que ça, ça demeure cette admiration-là pour ce qu’il est, je pense que c’est possible que ça dure vraiment longtemps. »

« Toujours! » surenchérit son conjoint.

Mauricie et Centre du Québec

Société