•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépôt du budget préliminaire : la Ville d'Ottawa prévoit 15 M$ pour le logement abordable

Jim Watson pose pour une photo avec une copie du budget préliminaire dans les mains.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, tient dans ses mains le budget préliminaire 2019.

Photo : Radio-Canada / Joanne Chianello

Radio-Canada

De nouveaux logements sociaux devraient voir le jour prochainement à Ottawa, la Ville ayant annoncé, mercredi, une enveloppe préliminaire de 15 millions de dollars en ce sens.

Je propose que la Ville fasse un investissement majeur dans le logement et la lutte à l'itinérance en 2019, a dit le maire Jim Watson dans une allocution. Cet investissement comprendra une contribution de 15 millions de dollars pour lancer la construction de nouveaux logements abordables.

Le premier magistrat a précisé que 10  de ces 15 millions de dollars seront « en nouvelles immobilisations en fonds de réserve du logement », tandis que les 5 autres sont « actuellement dans les réserves du logement ».

Nous ferons aussi une importante contribution sous forme de terrains de la Ville d'Ottawa, afin d'augmenter encore plus notre investissement en matière de logements abordables, a-t-il ajouté.

Les impôts à Ottawa devraient augmenter de 3 % cette année

Les résidents et les entreprises d'Ottawa verront leurs impôts fonciers augmenter de 3 %, alors que les taxes de transport en commun augmenteront de 3,5 %.

Ces hausses de taxes se traduisent par une augmentation de 113 $ pour le propriétaire d’une maison urbaine de valeur moyenne, de 93 $ pour un propriétaire rural et de 238 $ pour un propriétaire commercial. Les frais liés à la gestion des déchets vont augmenter de 2 $ par ménage.

Le budget de fonctionnement de la Municipalité pourrait dépasser 3,6 milliards de dollars en 2019, dont 47 % sont financés par les taxes foncières.

 J'espère qu'on va avoir une annonce du gouvernement fédéral dans les deux prochaines semaines pour ajouter de l'argent aux 15 millions, a-t-il précisé lors d'une mêlée de presse.

M. Watson en appelle aussi au gouvernement provincial pour augmenter le nombre de logements sociaux. Nous espérons approuver la construction de plus de 250 nouveaux logements en 2019, contre 120 en 2018, a-t-il détaillé.

Moins de fonds à la police?

Le maire a également indiqué que le budget préliminaire du Service de police d'Ottawa, qui affirme avoir besoin de 16 millions de dollars de plus, présente une situation qui n'est pas soutenable, d'autant plus que la Municipalité doit investir dans le logement social.

Le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, s'est félicité de cette annonce. Lui est sa consoeur Catherine McKenney souhaitait que la Ville d'Ottawa se munisse d'une taxe de 1 % pour lutter contre la pauvreté.

C'est extraordinaire d'entendre ça. Il y a des efficacités à obtenir au niveau des services de police d'Ottawa surtout au niveau de l'administration. On entend un signal de prendre ces fonds-là et puis les investir dans de nouvelles stratégies de logements. On sait à quel point c'est important pour que la communauté voie des opportunités, s'éloigne du crime, a-t-il réagi.

Pour sa part, Suzanne Doerge, directrice d'Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF), a été surprise par la sortie du maire.

Nous sommes ravis, mais nous sommes aussi surpris : d'où vient cet argent? Mais, il semblerait en effet que le maire et son équipe et ses conseillers aient trouvé ce montant. C'est une bonne nouvelle. Mais je dirai aussi que c'est une première étape, a-t-elle indiqué.

De l'argent pour l'accueil des demandeurs d'asile?

Le maire a dit qu'il avait aussi rencontré, la semaine dernière, le ministre fédéral de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, Bill Blair, en compagnie de la conseillère municipale Catherine McKenney. Ils ont discuté des coûts liés à la venue de demandeurs d'asile en provenance des États-Unis depuis 2017.

En marge de la présentation de M. Watson, des militants de l'Association des organisations communautaires pour la réforme maintenant (ACORN) ont manifesté pendant une heure devant l'hôtel de ville pour réclamer davantage de logements sociaux.

Par ailleurs, le maire Watson a annoncé des investissements dans les infrastructures. En 2019, le budget d'asphaltage sera de 49 millions de dollars. De plus, 70,8 millions seront investis dans le déneigement des routes, contre 2,4 millions de dollars en 2018.

Avec les informations de Gilles Taillon et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !