•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une expédition de furetage dans les archives de Bellevue

Nicole Lavergne-Smith et Alice Gaudet dans le bureau des Archives de Bellevue
Nicole Lavergne-Smith et Alice Gaudet Photo: Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Nicole Lavergne-Smith

La communauté de Bellevue connait bien l'importance de conserver ses archives et elle s'efforce de protéger son patrimoine depuis 1999 grâce notamment au travail des membres d'un comité d'archives. J'ai eu la chance de fureter à travers les boîtes pleines de trésors de cette communauté en compagnie d'Alice Gaudet, une bénévole dévouée.

C’est une petite salle située à l’intérieur du centre culturel Le Rendez-Vous qui contient la plupart des archives francophones de Bellevue, avec des boîtes et des boîtes empilées sur des étagères.

En entrant dans cette pièce, j'ai eu le même sentiment qu'en arrivant dans une bibliothèque. Comme lorqu'on ressent la déception de réaliser qu'il sera impossible de lire tous les livres, mais en même temps, on sent notre coeur battre en sachant qu'il y a énormément de choses à découvrir.

Des boites sur des étagères dans une salle Agrandir l’imageLes archives de Bellevue Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Heureusement, j’ai un bon guide pour me permettre de canaliser mon enthousiasme. Alice Gaudet est une femme pragmatique, dynamique qui dit ce qu’elle pense. Je l’ai connue lorsque j’étais encore un enfant, alors qu’elle s'engageait au sein des scouts. J'ai eu le sentiment de retrouver la même personne que lorsque j'étais petite. Elle n'a pas changé!

Alice Gaudet dans le bureau des archivesAgrandir l’imageAlice Gaudet est une bénévole dévouée Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Alors, vous pouvez imaginer ma surprise quand je regarde Alice ouvrir une première boîte et y sortir des archives qui traitent justement des scouts!

Alice Gaudet regarde dans une boite dans le bureau des archivesAgrandir l’imageLes boîtes sont nombreuses dans la pièce dédiée aux archives de Bellevue. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Le début des scouts francophones en Saskatchewan

Saint-Isidore de Bellevue est la communauté qui a vu naître le premier groupe scout francophone de la province, selon Alice Gaudet. Les gens de Bellevue vont sûrement reconnaître quelques visages. Plusieurs d’entre eux sont devenus des leadeurs communautaires.

Dix membres du premier groupe scout de la province. Un groupe de jeunes qui font partie de la première cohorte de scouts francophones de la province à Bellevue Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Pour découvrir les autres reportages de la Fureteuse fransaskoise, rendez-vous sur sa page thématique.

Une photo du premier groupe scout de la Saskatchewan. Les Éclaireurs en 1977.Agrandir l’imageEst-ce que vous reconnaissez des visages? Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Les vestiges d’une enseignante

Comme il est commun dans le travail des archivistes, Alice Gaudet organise les documents du patrimoine par catégorie de fonds d'archives, c'est-à-dire des documents qui ont été rassemblés au fil des ans par une même personne.

Alice commence à creuser dans le fonds numéro un, le fonds d’Emma Gareau-Hamel.

Comme elle était enseignante, on retrouve beaucoup de matériel scolaire, une référence pour un emploi, son diplôme de français pour sa 12e année datant de 1948 et un beau livret pour le 25e anniversaire de son frère Pierre Gareau.

Selon Alice, le livret a été peint à la main! Il y avait des gens qui faisaient ça. Tu payais quelqu’un pour le faire. Un peu comme aujourd’hui on va sur Vista Print pour imprimer de belles cartes ou des albums photo. Tu payais quelqu’un qui faisait des albums comme ça.

Livret fait à la main pour un anniversaire de mariage Agrandir l’imageLivret pour le 25e anniversaire de Pierre et Marie-Ange Gareau Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
L'intérieur du livret pour l'anniversaire de Pierre et Marie-AngeAgrandir l’imageMême les pages à l'intérieur du livret sont décorées. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Les correspondances de la famille Guigon

Le fonds préféré d’Alice est celui de Joseph Guigon en raison des correspondances qu’on peut y retrouver. C’est intéressant de voir comment les membres de la famille déjà au Canada ont convaincu les autres membres de la famille en France de venir les rejoindre. Si tu lis ça, tu dois lire entre les lignes parce que quand ils disent tout est beau ici, tout est beau et blanc! Quand tu dis, tout est beau et blanc et c’est propre, tu sais qu’ils ne disent pas toute la vérité!

Une lettre écrite par Émile GuigonAgrandir l’imageOn retrouve beaucoup de lettres comme celle-ci dans les archives de Bellevue. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Des tisseuses aguerries

Dans le fonds de Soeur Saint-Ulric, une spécialiste du métier à tisser, on découvre qu'elle a documenté sa passion sur des pages insérées dans un classeur à anneaux. Ce livre de référence contient même des exemples de tissage de l'époque.

C’est tellement amusant de voir les couleurs, les patrons et les descriptions.

Patrons dans un livre de tissage sur métier dans le livre de Soeur Saint-Ulric.Agrandir l’imagePatrons de tissage sur métier Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Des patrons de tissage, blanc, brun, jaune et violetAgrandir l’imageLe fonds de Soeur Saint-Ulrich a plus d'un livre concernant le tissage. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Des exemples de patron de tissage sur métierAgrandir l’imageD'autres exemples de patrons dans les archives de Bellevue. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Un gaufre?... c'est un gopher?

Dans une autre des boîtes, on découvre une copie du Bon parler français. Certains Fransaskois doivent certainement se souvenir de ce document. Selon le Musée virtuel francophone de la Saskatchewan, c’est le petit manuel de L'Association catholique franco-canadienne utilisé pour les cours de français en Saskatchewan durant les années 1940, 1950 et 1960.

Une copie du livret, le Bon parler françaisAgrandir l’imageUne copie du Bon parler français de 1944 Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
L'intérieur du livret, le Bon parler français. On voit des traductions de l'anglais au français.Agrandir l’imageL'intérieur du livret le Bon parler français Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Grâce à ce livret, j'apprends qu'un gopher peut être un gaufre, en français, le nom pour nommer un gaufre d'Amérique, un rongeur.

Un mystère à résoudre

Il y a peu d'objets dans les archives de Bellevue. Par contre, dans une des nombreuses boîtes se retrouve une immense bible dont la provenance est toujours un mystère.

Alice a fait des recherches, mais ne sait toujours pas l’histoire derrière le livre qui est vraiment impressionnant. C’est une famille de la région qui l'avait en sa possession, mais les membres de la famille n'ont pas plus de détails entourant son origine.

Alice Gaudet tient une grosse BibleAgrandir l’imageAlice Gaudet tient la mystérieuse bible dans ses mains. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Les boucles en métal de la BibleLa bible a bien été conservée. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
La première page de la Bible. On apprend qu'elle a été donné à Ovide Labrècque de Joseph Labrècque. On voit l'année 1886 et l'endroit: Manchester.Agrandir l’imageLa première page à l'intérieur de la bible Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Le dos de la BibleAgrandir l’imageLes inscriptions dorées sur la bible sont encore intactes. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Alice songe offrir la précieuse bible à un musée, mais elle aimerait bien en savoir plus sur son histoire avant de faire des démarches.

Dans le grenier du magasin

Les archives ont récemment reçu des articles retrouvés dans le grenier d'un ancien magasin général de Bellevue, maintenant fermé.

Feuillet retrouvé dans le grenier de l'ancien magasin de BellevueAgrandir l’imageUn article retrouvé dans le grenier d'un ancien commerce à Bellevue. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Des bas en feutre pour un dollar quarante-neufAgrandir l’imageCe feuillet permet de connaître le prix d'une paire de bas pour homme à l'époque. Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith
Une boite de pétards retrouvés dans le grenier de l’ancien magasin de BellevueAgrandir l’imageUne boîte de pétards Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

On pourrait passer des heures, voir des années à découvrir tout ce qui se retrouve dans cette petite salle du centre culturel à Bellevue. Pour Alice, c’est un travail important et bien personnel. C’est de sauver ces trésors pour que nos descendants et les gens du monde puissent nous connaître comme individu et comme communauté.

C'est un beau cadeau à laisser sur la Terre.

Pancarte qui lit: Archives de Bellevue. Affiché dans le bureau des archivesPancarte des archives de Bellevue Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne-Smith

Saskatchewan

Histoire