•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un album hybride et un manuel pour Webster

Webster, un contrebassiste et un guitariste sur scène
Webster en spectacle Photo: Courtoisie
Patricia Tadros

Le rappeur Webster sort de sa zone de confort avec Idioties. Un album hybride qui mélange rap et jazz composé avec l'ensemble jazz de Québec 5 for Trio.

Ce nouvel opus est d’ailleurs une surprise. Après À l’ombre des feuilles, paru il a près de 5 ans, le chanteur avait décidé que c’était son dernier.

« J’avais décidé de me consacrer à mes projets en histoire, je voulais toucher à autre chose », dit-il.

Mais la musique l’a rattrapé, et le jazz s’est imposé. « J’ai toujours été un grand fan de jazz. Mon père en écoutait beaucoup. »

Webster connaissait bien la musique de l’ensemble 5 for Trio qu’il suit depuis leurs débuts.

Le rappeur Webster pause dans un immeuble industriel vacant en compagnie des membres du 5 For Trio (Sylvain St-Onge, Jean-François Gingras et Mathieu Rancourt).Le rappeur Webster en compagnie des membres du 5 For Trio (Sylvain St-Onge, Jean-François Gingras et Mathieu Rancourt). Photo : Coyote Records / Philippe Ruel

« Je me suis dit que j’aimerais ça faire un projet jazz et tout de suite j’ai pensé à eux. »

Le chanteur et parolier a dû apprivoiser un nouvel environnement sonore.

Je suis sorti de mon flow habituel. Même sur une chanson, on est sortis de la métrique hip-hop habituelle.

Webster

« J’ai dû m’habituer à savoir comment poser mon texte sur leur musique. »

Idioties s’inscrit aussi dans un désir de rejoindre un autre public.

« J’ai réalisé que ça y est, aujourd’hui je fais du rap d’adulte! Avec ce projet, je voulais m’adresser à une plus grande partie de la population. Oui, je fais toujours du hip-hop, mais je veux ouvrir le côté littéraire du rap vers un public plus large. »

Manuel sur le hip-hop

D’ailleurs, en plus de la sortie du disque, Webster lance le manuel À l’ombre des feuilles.

Le livre sur l’écriture du hip-hop s’inspire de son parcours et s’adresse tant au public qu’aux étudiants. « J’ai voulu démystifier le hip-hop. C’est un manuel qui explique le procédé littéraire dans le rap. »

« La perception du hip-hop change. Il est plus accepté socialement », dit Webster.

Webster voit l’impact positif du rap sur les jeunes.

J’ai vu le rap sauver des vies, sauver des jeunes du suicide.

Webster

Mais pour le chanteur une question demeure.

« Pourquoi aujourd’hui, au Québec, les seuls rappeurs médiatisés ne sont plus noirs? Loin de moi l’idée que les blancs ne peuvent pas faire de rap, au contraire. Le rap, ce n’est pas une question de couleur. Mais cette question est intéressante à se poser en tant que société et elle s’insère dans cette dynamique plus grande du manque de diversité dans nos médias, quels qu’ils soient », soulève-t-il.

Le lancement du disque Idioties de Webster et 5 for Trio se tient le 7 février à 19 h au Maelstrom. Un lancement a capella est prévu le 28 février à 19 h à la Maison de littérature.

À l’ombre des feuilles, manuel d’écriture hip-hop, est publié aux éditions Québec-Amérique.

Québec

Musique