•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de la prière au conseil municipal de Hearst

Un maire à son poste.
Le maire Roger Sigouin a récité la dernière prière au début de la réunion de mardi soir. Photo: Radio-Canada / Francis Bouchard
Miguel Lachance

Les conseillers municipaux ont voté en faveur du remplacement par un moment de silence de la prière d'ouverture des réunions du conseil.

Lors de la réunion précédente, le 22 janvier, le conseiller Joël Lauzon avait déposé un avis de motion pour éliminer la prière.

Dans l’avis, M. Lauzon avait mentionné la diversité ethnique et religieuse des membres élus et des citoyens de Hearst.

Je ne crois pas que ce soit le rôle d’un conseil municipal de mettre une croyance devant une autre.

Joël Lauzon, conseiller municipal de Hearst

Le rapport du groupe de travail sur les politiques, qui a rédigé la résolution, fait référence aux démarches d’un citoyen de Saguenay qui avaient mené à une décision de la Cour suprême du Canada, en 2015. Le plus haut tribunal du pays avait ordonné à la Ville de cesser de réciter une prière avant les réunions du conseil municipal.

La résolution de Joël Lauzon a reçu l’appui de cinq des sept membres du conseil municipal de Hearst.

Pas une décision unanime

Conrad Morin et le maire Roger Sigouin ont fait part de leur opposition avant le vote.

Je ne pratique pas ma religion, mais la prière ne me dérange pas, a déclaré M. Morin.

Je ne veux pas créer de la chicane dans la communauté, a affirmé de son côté le maire, qui dit avoir reçu environ 25 appels de résidents mécontents.

Il a demandé au conseiller Lauzon si l’idée provenait d’une demande de la communauté ou s’il s’agissait seulement de son opinion.

M. Lauzon a alors affirmé que des citoyens l’avaient approché au sujet de la prière, en affirmant que c’est une pratique qui n’a plus sa place en 2019 au conseil municipal.

Le maire a demandé de reporter le vote, mais cela a été rejeté par une majorité de conseillers.

Bien c’est certain qu’on fait face à un nouveau conseil et je vais respecter le résultat du vote. J’espère juste que les gens vont être capables de continuer à avancer en n’ayant pas de frustrations venant du conseil.

Roger Sigouin, maire de Hearst

Nord de l'Ontario

Politique municipale