•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Islamophobie : un échange de courriels entre Mike Duggan et une citoyenne la fait sourciller

Jessica Adley répond aux questions d'un journaliste.

Jessica Adley habite dans le district de Deschênes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une citoyenne du secteur d'Aylmer a rendu public, mardi, un échange de courriels qu'elle a eu avec le conseiller Mike Duggan. La Gatinoise Jessica Adley reproche au conseiller de Deschênes le soutien qu'il accorde à sa collègue Nathalie Lemieux, après qu'elle eut tenu des propos que plusieurs ont qualifiés d'islamophobes.

Après les révélations du journal Le Droit quant aux affirmations sur les musulmans faites par Mme Lemieux, Mme Adley, une résidente du district de Deschênes, a écrit à son conseiller.

Je voulais savoir quelle position [Mike Duggan] allait prendre contre [Nathalie Lemieux], a-t-elle expliqué, en entrevue à Radio-Canada. Mais, la réponse du conseiller l’a surprise. Il a dit des choses qui n’étaient pas [juste] politiquement incorrectes [mais] que vraiment j’ai trouvé racistes.

Extrait d'un courriel de Mike Duggan à Jessica Adley (traduit de l'anglais) :

« J'apprécie la conviction de la communauté musulmane, bien que je sois quelque peu préoccupé par la façon dont elle combine l'Église et l'État et traite les femmes différemment des hommes. Comment ils ont des pratiques très différentes des nôtres qui entraînent des interactions délicates (par exemple, le porc, la bière, la charia, les visages couverts chez certains groupes). »

Mme Adley s'attendait à ce que M. Duggan dénonce les propos de Mme Lemieux, qui lui ont coûté son poste de mairesse suppléante. Or, le conseiller a plutôt défendu sa consoeur.

Il a peint Mme Lemieux comme une victime des médias, mais moi je trouve que ce sont vraiment les musulmans les victimes dans cette situation-là, a déploré la citoyenne.

Duggan se défend

Dans un long entretien accordé à Radio-Canada, mardi, le conseiller Duggan s'est défendu d'être raciste. Selon lui, il y a une incompréhension religieuse et culturelle dans la société.

Mais, comment va-t-on l’aborder? Avec des jeux politiques ou avec des discussions sérieuses, honnêtes et ouvertes où on entend toutes les perspectives et qu’on avance ensemble, a plaidé M. Duggan.

Oui, il y a de l’islamophobie [au Québec] c’est clair.

Mike Duggan, conseiller du district de Deschênes

Il soutient par ailleurs avoir de nombreux appuis dans la région. Selon lui, la forte majorité de la centaine de messages qu’il a reçus au cours des derniers jours l’appuie à des degrés plus ou moins forts.

Soulignons que M. Duggan souhaite se faire élire sous la bannière du Parti conservateur fédéral aux élections d'octobre. Le parti a d'ailleurs déclaré que M. Duggan ne parlait pas en tant que candidat conservateur dans la circonscription fédérale de Pontiac.

Mike Duggan répond aux questions d'un journaliste à la Maison du citoyen, à Gatineau.

Mike Duggan, conseiller du district de Deschênes.

Photo : Radio-Canada

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Ottawa-Gatineau

Politique municipale