•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brigil promet de donner un nouveau souffle au Village Place Cartier

L'intérieur du Village Place Cartier, des commerces fermés.
Le Village Place Cartier bénéficiera d'un nouveau souffle de vie au cours des prochaines années. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le centre commercial Village Place Cartier et son terrain de 63 500 mètres carrés bénéficieront d'un nouveau souffle au cours des prochaines années. Le promoteur immobilier Brigil s'est porté acquéreur du lot dans le but de le revitaliser, a annoncé l'entreprise mardi.

Le Village Place Cartier a été le premier centre commercial de l’Outaouais, établi en 1965. Mais, depuis quelques années, l'établissement a subi les contrecoups de la chute du commerce au détail, voyant bon nombre de ses commerces fermer leurs portes.

Brigil veut consulter la population de Gatineau quant à l'avenir du Village Place Cartier et son président souhaite lancer les travaux dès que possible.

J'aimerais ça, au début du printemps, débuter les rénovations. On vient de faire l'acquisition vendredi passé. Donc, les architectes, les urbanistes, l'équipe professionnelle sont en train, déjà, de travailler sur les plans, a soutenu Gilles Desjardins.

Il s’agit d’une annonce attendue depuis longtemps par les commerçants. Ça fait longtemps qu’on nous promet de revitaliser le centre d’achats, nos clients ont besoin de ça. Donc, on est très contents, a soutenu Sheila Laplante, optométriste au Village Place Cartier.

Je pense que ça fait une dizaine d'années que la région attend que le centre soit rénové, puis le plus vite qu'on va avoir nos permis de rénovation, on débute.

Gilles Desjardins, président de Brigil

M. Desjardins a indiqué qu'il espère pouvoir compléter les rénovations du centre commercial et de l'épicerie IGA d'ici le 1er juillet 2020. Il entend aussi ériger le premier d'une série de nouveaux édifices sur le terrain du Village Place Cartier d'ici le printemps de la même année.

Gilles Desjardins prend la parole lors d'une conférence de presse. Le président de la société immobilière Brigil, Gilles Desjardins. Photo : Radio-Canada

Diversification économique

M. Desjardins voit grand pour le Village Place Cartier. Il a évoqué l'idée d'y construire, entre autres, des condos, des logements sociaux, des restaurants, un hôtel et une résidence pour personnes âgées.

On parle beaucoup à Gatineau de l’importance de faire de la diversification économique et d’investir dans notre ville, a soutenu la conseillère du district de Parc-de-la-Montagne–Saint-Raymond, Louise Boudrias, qui s'est réjouie de la nouvelle.

C’est un projet qui cadre super bien avec la revitalisation du boulevard Saint-Joseph.

Louise Boudrias, conseillère du district de Parc-de-la-Montagne–Saint-Raymond

Brigil consultera le public et les locataires actuels de l’endroit pour recevoir leurs idées et connaître leurs besoins. L’objectif ultime est que les citoyens puissent se réapproprier ce site absolument unique, a souligné M. Desjardins.

« Tout est sur la table »

La volonté de l'entrepreneur d’inclure des logements abordables dans son projet est une proposition intéressante , selon François Roy, le coordonnateur de l’organisme communautaire Logemen'Occupe.

Ça permet d’avoir une mixité [sociale] et de revitaliser un secteur qui en a besoin. Donc, pour nous, c’est une bonne nouvelle, a-t-il dit.

François Roy répond aux questions d'un journaliste.François Roy, coordonnateur de l’organisme communautaire Logemen'Occupe. Photo : Radio-Canada

Il persiste toutefois à demander à la Ville de Gatineau de mettre en place une politique pour contraindre les entrepreneurs à intégrer des logements sociaux à leurs projets immobiliers pour que ces projets-là ne soient pas exceptionnels, mais qu’ils deviennent la norme finalement.

Avec les informations de Gilles Taillon

Ottawa-Gatineau

Immobilier