•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maison Pollack : expropriation enclenchée

La maison Pollack sur la rue Grande Allée Est.

La maison Pollack sur la rue Grande Allée Est

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada / Jean-Simon Fabien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire Régis Labeaume affirme que la Ville de Québec a entrepris les démarches judiciaires en vue d'exproprier le propriétaire de la maison Pollack sur la Grande Allée.

Un avis d'expropriation a été envoyé au propriétaire.

La maison Pollack est laissée à l'abandon depuis des années et la Ville n'a plus confiance au propriétaire pour son entretien. Il a déjà reçu plus de 15 000 $ en constats d'infraction en raison de l'état de délabrement de l'immeuble.

Le maire Labeaume dit avoir des discussions avec des promoteurs pour restaurer l'immeuble et honorer la mémoire de Maurice Pollack, commerçant prospère du 20e siècle à Québec.

Le conseiller du secteur, Jean Rousseau, se réjouit de cette annonce.

« C'est une excellente nouvelle. C'est une saga qui dure depuis plus de 10 ans. Mais encore là, le processus d'expropriation, on le voit avec l'îlot Saint-Vincent-de-Paul, il y aura contestation fort probablement. Au moins, la démarche est enclenchée et j'en suis très heureux », affirme l'élu de Démocratie Québec.

Il y a quelques semaines, la Ville a lancé la même procédure contre le propriétaire du terrain de l'ancienne église Saint-Vincent-de-Paul dans la côte d'Abranham.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !