•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle réglementation sur les camions-restaurants à Saguenay fait des mécontents  

Le Temaki reviendra avec un nouveau camion de cuisine de rue cette année
Le Temaki offre un service de camion-restaurant. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La présence de camions-restaurants a fait des mécontents auprès des commerçants de l'arrondissement de La Baie. La Ville envisage de consulter les restaurateurs pour la réglementation de la cuisine de rue.

Le mécontentement des restaurateurs va entraîner des possibles révisions de la récente réglementation de la présence des camions-restaurants sur le territoire de la Ville de Saguenay.

Les commerçants reprochaient la grande liberté qui allait être accordée à la cuisine de rue.

C'est vraiment la principale raison pour laquelle les restaurateurs ont décidé de faire une sortie, affirme Laura-Jessica Boudreault, coordonnatrice de la corporation du centre-ville de La Baie et porte-parole des commerçants. Ils veulent une réglementation plus claire, plus stricte et plus déterminée.

La Ville a décidé de ralentir les règlements pour écouter les demandes des restaurateurs.

Pour le moment, il n'y a pas de modifications ciblées, on veut toujours aller de l'avant pour les camions-restaurants, explique Simon Olivier Côté, conseiller municipal responsable du dossier. Par contre, on est attentif et on va regarder les demandes.

Actuellement, les propriétaires de camion doivent obtenir un permis au coût de 1200 $ et payer un montant journalier de 50 dollars pour vendre leurs repas.

Terrain d’entente

On veut déterminer ensemble une règlementation claire, par exemple est-ce qu'il faudrait faire une zone de food truck?, demande Laura-Jessica Boudreault au sujet de l’arrondissement de La Baie.

Les restaurateurs ne sont pas contre la cuisine de rue, mais ils veulent arriver à un terrain d’entente comme le confirme Simon-Olivier Côté.

Des ajustements aux règlements se feront au cours des prochaines semaines.

Saguenay–Lac-St-Jean

Restaurants