•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simone Boilard prête pour sa première leçon chez les pros

Simone Boilard (à gauche) vient de compléter son premier camp d'entraînement en Arizona avec sa nouvelle équipe professionnelle TWENTY20

Simone Boilard (à gauche) vient de compléter son premier camp d'entraînement chez les professionnelles en Arizona avec l'équipe TWENTY20.

Photo : Courtoisie

Jean-Philippe Martin

Pour la première fois de sa jeune carrière, la cycliste Simone Boilard se prépare pour une nouvelle saison sans égard aux résultats alors qu’elle fera ses débuts chez les seniors au sein de l’équipe professionnelle TWENTY20.

L’athlète de Québec participera dans 10 jours à sa première course de la saison 2019 à Phoenix en Arizona. Elle s'attend à ce que la marche soit haute entre les rangs juniors et l’élite mondiale du cyclisme féminin.

« Ça va être difficile. La distance des épreuves double et il va y avoir trois fois plus de filles, en plus du calibre qui sera plus grand, explique-t-elle. Mais je suis préparée pour ça. Je ne m’attends pas à dominer, loin de là, mais plutôt à avoir de belles leçons d’apprentissage.

S'attaquer aux défauts

Plus jeune coureuse de l’équipe, la cycliste de 18 ans s'amène chez TWENTY20 avec une feuille de route impressionnante.

En plus des titres de championne canadienne junior, Boilard compte à son palmarès une surprenante 3e position lors de la course sur route des mondiaux juniors disputés en Autriche l’automne dernier.

Mais cette saison, personne ne s’attend à ce qu’elle accumule les victoires ou les podiums. Boilard a choisi l’équipe TWENTY20 pour son expertise à développer de bons athlètes et elle compte profiter au maximum des enseignements de ses entraîneurs.

« Pour la première fois de ma carrière, je peux me concentrer sur mes faiblesses, dit-elle. On ne s’est jamais vraiment concentré là-dessus dans le passé parce que je performais super bien. Là, on va vraiment bien faire les choses. »

Simone Boilard (à droite) est souriante sur le podium en compagnie de ses rivales.

Simone Boilard (à droite) sur le podium en compagnie de ses rivales.

Photo : Courtoisie/Rob Jones

Quand le sport devient un métier

Simone Boilard profite en ce moment des précieux conseils de plusieurs spécialistes : préparateur physique, nutritionniste et psychologue sportif. De plus en plus, pour elle, le vélo est devenu un métier.

« Je me suis améliorée sur le plan nutrition, je fais attention à mon sommeil, raconte-t-elle. C’est ça être une professionnelle, c’est être raffinée dans tout : la récupération, l’alimentation et l’entraînement. »

Habituée à rouler seule devant, à des kilomètres du peloton, Simone Boilard doit dorénavant se plier aux directives d’équipe et travailler en fonction des objectifs du groupe.

« Cette année, ça va être vraiment différent. On va avoir une stratégie avant la course et je vais avoir mon rôle de coéquipière. C’est un nouveau monde, un nouveau volet du sport que je n’avais jamais vu. C’est un peu comme si je recommençais un tout nouveau sport. »

Simone Boilard et l'équipe de cyclisme professionnelle TWENTY20 s'entraîne en Arizona en préparation pour le début de la saison 2019

Simone Boilard et l'équipe de cyclisme professionnelle TWENTY20 s'entraîne en Arizona en préparation pour le début de la saison 2019.

Photo : Courtoisie

Non seulement elle apprivoise bien la vie au sein de l'équipe, elle y voit un élément de motivation supplémentaire.

« T’as envie de te donner encore plus parce que tu sais que tu joues un rôle important dans l’équipe. Parce que ce n’est pas juste ta performance, mais la performance de l’équipe qui compte. »

J’aime vraiment mon quotidien. Je pense que je suis vraiment à ma place. Je tripe à travailler fort sur mon vélo. Je me sens accomplie.

Simone Boilard, équipe professionnelle de cyclisme, TWENTY20

Même si elle dit avoir encore des « croûtes à manger », elle sent qu’elle prend sa place aux côtés de ses nouvelles coéquipières et elle est pleinement investie dans sa nouvelle vie d’athlète à temps plein.

Cyclisme sur route

Sports